IDAVOLL

Archéologie

 
  • Norvège - Une épée de l'Âge Viking avec une inscription rarissime découverte dans un champ à Suldal

    Une épée de l'Âge Viking a été trouvée par un agriculteur de la municipalité de Suldal en défrichant un champ. Elle est si rare que ce serait la première de ce type à être découverte dans le comté de Rogaland.

    Que ce soient la conservatrice du Musée archéologique de Stavanger, le professeur de l'Université ou les archéologues du comté de Rogaland, tous n'avaient qu'une hâte: savoir ce que cachaient l'argile et la rouille. Aucun ne s'attendait pourtant à ce que la radiographie de l'épée révèle une inscription.

     

  • Île de Man - Un nouveau lingot d'argent de l'Âge Viking ajouté au trésor mannois

    Un lingot d'argent de l'Âge Viking découvert dans un champ de l'Île de Man a été déclaré "trésor national" par le coroner le 28 Mai 2024. L'artefact, vieux de 1000 ans mais intact, a d'ores et déjà intégré l'exposition du Manx Museum. 

    C'est un ingénieur en génie civil à la retraite et amateur de détection de métaux, John Smart, qui a trouvé l'objet à 18 centimètres de profondeur dans le sol en juillet 2022. Conformément à la loi, il a signalé sa découverte au Manx National Heritage (MNH), en charge de la protection et de la valorisation du patrimoine culturel et historique insulaire.

    "Toute découverte d'objets comme celui-ci nous aide à comprendre comment fonctionnait l'économie de l'Âge Viking et où se déroulaient les activités sur l'île", a déclaré le MNH dans son communiqué.

     

  • Pays baltes - Des chevaux importés de Scandinavie à la fin de l'Âge Viking pour les derniers sacrifices païens en Europe

    Selon une récente étude de l'Université de Cardiff, des chevaux scandinaves ont traversé la mer Baltique à bord de navires vers la fin de l'Âge Viking, sur des distances atteignant 1500 km. Le prestige associé à cette importation serait notamment le principal critère de sélection des équidés qui furent sacrifiés lors des rituels funéraires des derniers païens du vieux continent.

    Le sacrifice et le dépôt de chevaux sont une composante importante des rites funéraires dans toute l'Europe préhistorique. Ils le sont d'autant plus dans la culture balte où ces pratiques ont persisté du Ier jusqu'au XIIIème siècle, comme le montrent diverses sources historiques: de nombreux objets équestres anciens ont été découverts sur les sites et des récits de voyages rapportent que les élites baltes buvaient du lait de jument fermenté. Cependant, parce que les Baltes ne furent alphabétisés qu'au moment de leur conversion au christianisme, la plupart des informations sur leur mode de vie, y compris leurs croyances païennes, proviennent des fouilles archéologiques.

    Dans une nouvelle étude publiée le 17 mai 2024 dans la revue Science Advances, les chercheurs de l'Université de Cardiff détaillent leur analyse biomoléculaire des restes sacrificiels de 80 chevaux provenant de 9 sites archéologiques de la région baltique orientale - le nord-est de la Pologne, la Lituanie et la province russe de Kaliningrad prise en sandwich entre ces deux pays. Les résultats qu'ils ont obtenus ont révélé que des chevaux, aussi bien mâles que femelles, étaient sélectionnés pour les sacrifices et que certains d'entre eux étaient importés de loin.

  • Danemark - Ribe, plaque tournante de la première production de verre aux cendres de bois en Europe à l'Âge Viking

    En utilisant des méthodes géochimiques innovantes pour analyser les découvertes de tessons de verre à Ribe, la plus ancienne ville du Danemark, des chercheurs sont parvenus à dater la première production de verre à partir de cendres de bois en Europe occidentale. Selon eux, l'ampleur de cette industrie a eu un impact majeur sur la circulation du verre en Europe du Nord au IXème siècle. 

    "Northern Emporium", le projet de fouilles de la Fondation Carlsberg qui explore le rôle de Ribe dans les premiers réseaux urbains, a produit à ce jour le plus grand volume connu de découvertes de verre de tous les sites de l'Âge Viking en Europe du Nord.

    Tirant parti de la chronologie unique et extrêmement précise développée pour ce site commercial clé au centre UrbNet de la Fondation nationale danoise pour la Recherche, le géochimiste Gry Barfod du département de Géoscience de l'Université d'Aarhus, l'archéologue Lene Lund Feveile du Museum Vest, experte de renommée mondiale en matière de récipients en verre de l'époque viking, et le professeur Søren Michael Sindbæk de l'Université d'Aarhus, qui a dirigé en collaboration avec le Musée du sud-ouest du Jutland (Sydvestjyske Museer) les fouilles archéologiques à Ribe et supervisé le projet Northern Emporium, ont ​​pu déterminer l’arrivée des premiers récipients fabriqués avec du verre aux cendres de bois carolingien - soit le début de l’industrie du verre médiévale en Europe.

  • Suède - Déformation du crâne et limage des dents, des marqueurs sociaux de l'Âge Viking à Gotland

    L'île suédoise de Gotland abrite les tombes des trois seuls squelettes de femmes au crâne allongé mis au jour en Scandinavie qui datent de l'Âge Viking, et concentre la moitié des 130 squelettes de sexe masculin répertoriés avec des dents liméesDans une récente étude, des chercheurs allemands se sont intéressés aux implications sociales de ces modifications corporelles artificielles et irréversibles.

    La déformation volontaire du crâne et le limage des dents sont deux formes de modification corporelle dont la dimension sociale a été largement étudiée, mais dans d'autres contextes culturels que celui des anciens Scandinaves de l'époque viking.

    Fort de ce constat, Matthias S. Toplak, directeur du Musée Viking d'Haithabu à Busdorf, et Lukas Kerk, doctorant à l'Université de Munster, ont cherché à mieux cerner la perception de ces corps humains artificiellement modifiés sur l'île de Gotland, à l'Âge Viking, en se fondant sur la documentation archéologique et les théories modernes de la communication. Les résultats de leur recherche ont été publiés le 24 février 2024 sur le site de Current Swedish Archaeology.

     

  • Angleterre - Une épée viking repêchée dans un affluent de la Tamise

    Fin 2023, une épée a été trouvée dans une rivière de l'Oxfordshire lors d'une pêche à l'aimant. Les experts viennent de confirmer qu'il s'agit d'une arme viking, un artefact rarissime vieux d'environ 1200 ans.  

    La pêche magnétique consiste à lancer un puissant aimant dans l'eau afin de remonter des objets métalliques - qu'ils soient polluants pour l'environnement tels que d'anciens outils, des ustensiles ou des pièces automobiles, précieux tels que des bijoux ou des pièces de monnaie, mais aussi parfois dangereux comme des armes, des munitions ou même des bombes. 

    Trevor Penny, membre du club Thame Magnet Fishing, s'adonnait à cette activité le 10 novembre dernier le long de la rivière Cherwell, près d'Enslow, lorqu'il a fait la découverte. Il ne sortait de l'eau que des morceaux d'échafaudage et pensait manquer de chance ce jour-là, si bien qu'il n'a pas immédiatement reconnu de quoi il s'agissait lorsqu'il a remonté l'épée. "J'étais du côté du pont et j'ai crié à un ami de l'autre côté : 'Qu'est-ce que c'est?' Il est arrivé en courant et s'est exclamé: 'Ça ressemble à une épée'", se souvient-il.

     

  • Norvège - Le premier marché du Rogaland datant de l'Âge Viking a peut-être été trouvé grâce au géoradar

    De nouvelles investigations avec un géoradar dans le sud-ouest de la Norvège, sur l'île de Klosterøy, ont permis de détecter la présence de plusieurs structures. D'après les archéologues, il s'agirait des vestiges d'un marché de l'Âge Viking - une découverte unique dans cette partie du pays. 

    Klosterøy, située au nord de Stavanger, dans le comté de Rogaland, est connue pour son riche patrimoine culturel. L'île abrite notamment le complexe monastique du Moyen Âge le mieux conservé en Norvège: le monastère d'Utstein. 

    C'est à cet endroit, et en collaboration avec les propriétaires des terres agricoles qui cernent le monastère, que des archéologues de l'Université de Stavanger (UiS) ont mené en Septembre 2023 de fructueuses prospections à l'aide d'un radar à pénétration de sol (RPS), autrement appelé "géoradar".

  • Pologne - L'épée millénaire trouvée dans la Vistule appartenait-elle à un Viking?

    À Włocławek, la découverte par hasard d'une épée au fond de la Vistule a fait sensation. Elle daterait du IXème ou Xème siècle et pourrait avoir appartenu à un Viking - une hypothèse qui fait débat parmi les archéologues polonais.

    "Lors des travaux de restauration de l'état d'origine du fond du bassin de la marina de la rue Piwna, on a récupéré un objet qui a de grandes chances d'obtenir un statut UNIQUE", peut-on lire sur la page Facebook de l'OSiR.

    L'épée a été repérée vendredi 12 Janvier, un peu avant midi, par un employé de l'entreprise chargée du dragage du bassin portuaire du Centre de Sports et de Loisirs de la Vistule (OSIR), à Włocławek. Il a remarqué un objet oblong dans le limon remonté par l'excavatrice du fond du fleuve avant qu'il ne soit déversé dans une barge.

     

  • Suède - De l'hygiène bucco-dentaire à l'Âge Viking, plus de 3000 dents analysées

    Des chercheurs ont étudié 3 293 dents afin d'évaluer la santé bucco-dentaire d'une communauté chrétienne de l'Âge Viking en Suède. Il s'avère qu'il était courant de souffrir de caries, de perte de dents et d'infections potentiellement mortelles, mais aussi - fait remarquable observé pour la première fois-  que certains ont parfois tenté d'y remédier.

    En 2005, à Varnhem, dans le comté de Västra Götaland, les archéologues ont mis au jour les vestiges de la plus ancienne église en pierre de Suède, construite au début du XIème siècle et précédée d'une église en bois encore plus ancienne, à proximité desquels se trouvait un cimetière contenant des milliers de tombes datant du Xème au XIIème siècle.

  • Norvège - Une pièce d'or byzantine rarissime découverte dans le centre du pays

    La pièce d'or millénaire découverte cet automne dans le landskap de Valdres, à Vestre Slidre, est exceptionnelle. D'origine byzantine, les chercheurs s'interrogent: faisait-elle partie des trésors rapportés par Harald Hardrada de Constantinople?

    C'est un amateur de détection de métaux qui l'a trouvée l'automne dernier dans les montagnes de la commune de Vestre Slidre, alors qu'il arpentait les terres d'une ferme appartenant à des amis.

    "Elle est très bien conservée. L'or se conserve très longtemps", a déclaré May-Tove Smiseth, archéologue du comté d'Innlandet.

     

  • Suède - Des tombes de l'Âge Viking découvertes dans le centre de Göteborg

    Deux tombes ont été mises au jour par les archéologues du musée de la ville de Göteborg lors d'une fouille préventive dans un parc. Datées du début de l'Âge Viking, elles sont la preuve que des anciens Scandinaves ont vécu à l'emplacement de l'actuel centre-ville.

    "Ce sont des vestiges tout à fait uniques. Les découvertes de la fin de l'Âge du Fer, souvent appelé Âge Viking, sont loin d'être courantes dans le centre de Göteborg", explique Ulf Ragnesten, archéologue au Musée municipal de Göteborg.

     

  • Norvège - Deux artefacts en argent de l'Âge Viking découverts à l'intérieur des terres

    À un jour d'intervalle, deux artefacts en argent ont été découverts par un amateur de détection de métaux dans un champ du comté d'Innlandet. Il s'agit d'un fragment de bracelet et d'une pièce de monnaie datant de l'Âge Viking. 

    Le 28 Octobre dernier, ni la température juste en-dessous de zéro, ni la neige, n'ont empêché Jørgen Strande de sortir avec son détecteur de métaux. C'est ce jour-là qu'il a trouvé, à sa plus grande surprise confie-t-il, le bracelet en argent:  "J'étais vraiment sous le choc. Je suis resté assis par terre pendant 30 minutes rien qu'à le regarder".

     

  • Danemark - L'identité du sculpteur de la pierre de Jelling et le pouvoir de la reine Thyra révélés grâce à l'imagerie numérique

    Dans le cadre d'une nouvelle recherche du Musée national, la numérisation 3D a permis de révéler qui se cache derrière les runes de l'emblématique pierre de Jelling. De surcroît, cette découverte lève le voile sur la place de premier ordre qu'aurait occupée la reine Thyra, épouse du premier roi du Danemark au Xème siècle

    L'ensemble de Jelling formé par deux tumuli, deux pierres runiques et l'église est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1994. Tandis que la grande pierre de Jelling, représentée dans tous les passeports danois, commémore l'acte de naissance du pays il y a 1000 ans, sous le règne de Harald "à la Dent bleue" (Blåtand, en vieux norrois) qui unifia le Danemark et la Norvège et christianisa les Danois, les deux tertres funéraires sont traditionnellement associés à ses parents, Gorm et Thyra.

    Les archéologues et les historiens savent peu de choses au sujet de ces derniers, si ce n'est que le nom de Thyra apparaît sur les pierres runiques de Jelling, ainsi que plusieurs autres de la région.

     

     

  • Danemark - Des vitres aux fenêtres de l'Âge Viking

    Les ouvertures vitrées ne seraient pas apparues avec les églises et les châteaux au Moyen Âge. D'après une nouvelle étude, les fenêtres des bâtiments occupés par les dignitaires des sociétés scandinaves étaient déjà équipées de vitres au début de l'Âge Viking.

    Au cours des 25 dernières années, les archéologues ont découvert de remarquables quantités de fragments de verre plan lors de 6 fouilles réalisées sur des sites de l'Âge Viking, dans le sud de la Suède (Birka et Uppåkra), au Danemark (Sorte Muld, Strøby Toftegård et Tissø) et dans le nord de l'Allemagne (Haithabu). 

    Torben Sode, chercheur indépendant, Mads Dengsø Jessen, chercheur au Musée national de Copenhague, et Bernard Gratuzé, directeur de Recherche à l'Institut de Recherche sur les Archéomatériaux au Centre Ernest-Babelon de l'Université d'Orléans ont examiné leur composition chimique, leur distribution, leur provenance et leur potentielle utilisation à l'époque viking. 
     

  • Estonie - Les traces d'un village de l'Âge Viking découvertes à Viru-Negula

    Près d'une douzaine de squelettes ont été mis au jour par les archéologues près de l'église paroissiale de Viru-Negula. Mais d'autres découvertes indiqueraient que l'église et son cimetière ont été édifiés sur le site d'une colonie viking.

    Planifiées dans le cadre de travaux routiers, les deux semaines de fouille préventive menées dans la petite municipalité rurale de Viru-Nigula, dans le comté de Lääne-Viru, au nord de l'Estonie, ont pris fin le 1er Octobre.

    Grâce à elles, les chercheurs ont pu confirmer leur hypothèse selon laquelle le cimetière et l'église auraient été construits à l'époque médiévale sur le site d'une ancienne colonie viking.

     

  • Allemagne - Nouvelle preuve d'un commerce à longue distance au début de l'Âge Viking grâce aux peignes de Hedeby

    Une analyse de peignes fabriqués à partir de bois de cervidés a été réalisée par des chercheurs d'Allemagne et des Universités de York, Stockholm et Barcelone. Elle jette un nouvel éclairage sur les routes commerciales des Vikings, révélant des liens entre l'Arctique et les confins de l'Europe continentale.

    Les résultats de l'étude, publiée en Août 2023 dans la revue scientifique Antiquity, fournissent la preuve de liens commerciaux sur des centaines de kilomètres entre la ville de Hedeby (Haithabu), dans l'actuel land allemand du Schleswig-Holstein, soit la plus grande agglomération urbaine au nord de l'Europe, et les hautes terres de Scandinavie, au début de l'Âge Viking.

  • Norvège - Un trésor d'artefacts en argent de l'Âge Viking mis au jour à Engeløya

    Au début du mois d'août, deux amateurs de détection de métaux ont fait une découverte exceptionnelle sur l'île d'Engeløya. Les artefacts en argent appartiennent à un authentique trésor de l'époque viking, confirment à présent les archéologues.

    Dans une zone de pâturage de la municipalité de Steigen, à Vinjen, les détectoristes Håvard Børvik et son ami Einar-Arve Lagård ont déterré 3 bracelets en argent de l'époque viking qui se trouvaient à environ 7 centimètres sous la surface du sol, au milieu de gros rochers. "C'est le genre de découverte que vous espérez lorsque vous faites une sortie. Trouver de tels objets de l'Âge Viking est un rêve", a déclaré Håvard Børvik.

     

  • Île de Man - Deux croix de l'Âge Viking découvertes grâce à une tempête

    Des pierres sculptées sont apparues lors de l'effondrement d'une partie du mur d'enceinte du cimetière de l'église Saint-Patrick, à Jurby. Vieilles de 1000 ans environ, il s'agit de deux croix qui témoignent du christianisme primitif au sein de la colonie viking de l'Île de Man.

    "C'est un symbole de l'importance de l'ensemble du site patrimonial. Cela montre que nous continuons à trouver des choses et qu'il reste encore probablement beaucoup à découvrir", a déclaré à BBC News celle qui la première a repérée les pierres, Sandra Kerrison.

     

  • Norvège - "Fermiers à terre, Vikings en mer": des tombes inconnues et des traces d'habitations refont surface grâce au géoradar

    L'automne dernier, les archéologues ont découvert à plusieurs endroits le long du fjord de Trondheim, un certain nombre de tombes jusqu'alors inconnues et des traces de peuplement qui ne sont plus visibles à l'œil nu. Les données du géoradar pourraient les aider à faire la lumière sur la formation de l'État et le changement de religion en Norvège il y a mille ans.

    Le projet de recherche "Fermiers à terre - Vikings en mer", dirigé par l'archéologue Geir Grønnesby du Musée de l'Université norvégienne des Sciences et de la Technologie (NTNU), a pour objectif d'étudier l'évolution de la société et les événements qui ont conduit à la célèbre bataille de Stiklestad, le 29 Juillet 1030 - et tout particulièrement les changements historiques majeurs qui se sont produits dans le district de Nordmøre et le comté du Trøndelag.

    Pour commencer, 3 localités s'étendant sur 35 hectares ont fait l'objet d'un sondage par un radar à pénétration de sol motorisé durant 2 semaines à l'automne 2022: Storfosna (commune d'Ørlandet), Vinne (commune de Verdal), Vinnan et Auran (commune de Stjørdal).

  • Norvège - Une riche tombe de l'Âge Viking découverte dans le jardin d'une famille de la vallée de Setesdal

    Une tombe de l'Âge Viking a été découverte dans le sud de la Norvège par un particulier, durant les travaux d'agrandissement de sa maison. Cette sépulture contenait de riches artefacts, parmi lesquels une épée vieille de 1100 ans.

    La tombe et ses artefacts ont été découverts fin juin dans le jardin d'une maison de 1740, située dans le district essentiellement rural de Setesdal, au bord d'un lac à environ 200 kilomètres au sud-ouest d'Oslo.

    Le propriétaire, Oddbjørn Holum Heiland avait commencé à creuser la terre à l'aide d'une pelle mécanique à l'endroit où lui et sa femme Anne projettent de construire une extension, juste à l'arrière de leur maison. "Je n'allais pas creuser profondément, juste un peu dans le dénivelé derrière la maison, pour avoir plus d'espace entre la maison et le jardin", a-t-il déclaré.

     

  • Norvège - Une pièce de jeu avec une inscription runique trouvée à Trondheim

    Un objet couvert de runes a été mis au jour l'année dernière, à Trondheim. D'après les archéologues, il s'agirait d'une pièce de jeu, rarissime en Norvège, dont l'inscription runique récemment déchiffrée signifie "frère de bataille".

    La découverte a été faite dans le centre médiéval de Trondheim, l'ancienne capitale de Norvège fondée par le roi Olav Tryggvason en 997 avant d'être éclipsée par Ánslo (Oslo). 

    Les archéologues de l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU) sont intervenus en urgence, avant des travaux de réparation d'un ancien tuyau d'égout au niveau du n°9 de la rue Erling Skakkes. Bien que la ville soit traversée de part en part par différents réseaux enterrés, il restait à cet endroit précis une zone de couches culturelles inviolée de 4 mètres de long sur 1 mètre de large.

     

  • Ukraine - Un cimetière de la fin de l'Âge Viking à Ostriv, témoin de la complexité démographique de la Rus' de Kiev

    Ostriv serait le parfait exemple d'un site funéraire de la fin de l'Âge Viking en Russie kiévienne, selon les résultats d'une recherche germano-ukrainienne. Il témoigne de l'existence, à cette époque, d'une population multiethnique complexe très en lien avec la région baltique, qui interroge l'origine majoritairement scandinave attribuée aux Varègues et aux Rus'.

    Le cimetière des Xème et XIème siècles a été mis au jour dans un champ d'Ostriv par une équipe de l'Institut d'Archéologie de l'Académie nationale des Sciences d'Ukraine (IA NASU), en 2017. Il se trouve à environ 80 km de Kiev, dans la région de Porossya, le long de la rivière Ros, un affluent de la rive droite du Dniepr, véritable frontière naturelle et historique entre la Rus' de Kiev et les nomades à cheval de la steppe.

    Plus d'une centaine de tombes ont été fouillées sur une superficie de 1500m². Des sépultures qui détonnent à plusieurs égards dans le contexte de la Russie kiévienne, christianisée dès la fin du Xème siècle, notamment par les points communs qu'elles présentent avec des coutumes et des artefacts typiques des nécropoles baltes.

  • Pologne - Jomsborg, la légendaire forteresse viking, enfin localisée?

    Des traces d'un rempart viking du Xème siècle ont été découvertes par un archéologue polonais sur la Colline des Pendus, au sud de Wolin. Il pourrait s'agir de la mythique forteresse de Jomsborg où le roi Harald à la Dent bleue mourut en 985.

    Lorsque les pouvoirs publics locaux ont décidé de construire une tour d'observation au sommet d'une butte sablonneuse au sud de la ville de Wolin, sur l'île de la mer Baltique du même nom, une campagne de fouilles préventives a été diligentée en 2021 par la ville, en lien avec le Musée d'Archéologie de Wolin, afin de rechercher des artefacts témoins du passé macabre bien connu de l'endroit.

    Wzgórze Wisielców, qui signifie littéralement "la Colline des Pendus" en polonais, fut d'abord un cimetière au VIIIème siècle, avant de devenir au Moyen Âge, et jusqu'au XVIIIème siècle, le lieu où se tenaient les exécutions publiques. Il en est même qui affirment que des sacrifices humains y étaient pratiqués.

     

  • Groenland - Les colonies fondées par les Vikings importaient du bois d'Amérique du Nord

    Les anciens Scandinaves qui ont colonisé le Groenland au Xème siècle sont réputés pour leur construction de maisons et de navires en bois. Une récente étude lève le voile sur le type et l'origine des essences utilisées par les colons, confirmant qu'ils importaient du bois d'Europe du Nord et du Nouveau Monde.

    D'après la Saga d'Erik le Rouge, les premiers colons d'origine scandinave ont atteint le Groenland vers 985 de notre ère. Avant que leurs descendants ne disparaissent au début du XVème siècle, plusieurs fermes et villages furent établis à différents endroits le long des côtes à l'est et à l'ouest de l'immense île. Et ce malgré les conditions de vie plutôt inhospitalières dont font état les sources écrites.

    Le Miroir royal ("Konungs skuggsjá" en vieux norrois), un texte fondateur de la littérature norvégienne rédigé au XIIIème siècle, stipule qu'au Groenland, tout le fer et le bois pour la construction des maisons devaient être importés. Mais quid de la provenance et de l'ampleur réelles de ces importations?

     

  • Norvège - Un trésor en fer de l'Âge Viking retrouvé dans le sous-sol d'une maison de Valdres

    C'est en faisant le ménage de printemps dans la maison de ses parents que Grete Margot Sørum a trouvé un trésor vieux de près de 1000 ans. Rangées au sous-sol par son père il y a 40 ans, les 32 tiges en fer de la vallée de Valdres auraient été utilisées par les Vikings comme monnaie.

    Le trésor se compose de 32 tiges de fer en forme de petites spatules percées à leur extrémité. Toutes identiques, forgées à l'instar des lingots selon une norme établie, elles pèsent environ 50 grammes chacune, et datent de l'Âge viking ou du début du Moyen-Âge. Les archéologues pensent qu'elles servaient de monnaie pour commercer et que quelqu'un les a probablement enterrées avec l'intention de revenir les chercher plus tard.

     

  • Danemark - Deux trésors de l'époque d'Harald à la Dent bleue découverts près de la forteresse de Fyrkat

    Des pièces de monnaies en argent ont été découvertes par un club de détection de métaux dans un champ à Bramslev. Il s'avère qu'elles proviennent de deux trésors enterrés à moins de 50 mètres l'un de l'autre et datés de l'époque de la construction de la forteresse viking de Fyrkat par Harald à la Dent bleue

    Au cours de l'automne 2022, lors d'un rassemblement qui a réuni 70 amateurs de détection de métaux, Jane Foged-Mønster, Louise Stahlschmidt et Mette Norre Bækgaard, membres du club Nordjysk Detektorforening, ont été les trois premières à découvrir un certain nombre de pièces et bijoux en argent dans un champ au nord-est de Hobro, à Bramslev, à environ 8 kilomètres de la forteresse circulaire viking de Fyrkat.

    À ce titre, elles ont été autorisées à participer aux recherches diligentées ce printemps par les Musées du Jutland du Nord (Nordjyske Museer), qui ont permis en une semaine de mettre au jour près de 300 pièces en argent appartenant à 2 trésors.

     

  • Norvège - Un nouveau bateau-tombe du début de l'Âge Viking découvert à Karmøy

    Grâce au géoradar, les archéologues ont détecté la présence d'un navire viking de 20 mètres de long à l'intérieur d'un tumulus qu'ils croyaient vide. Il s'agit du troisième bateau-tombe mis au jour dans le comté de Rogaland, berceau des premiers rois de l'Âge Viking, où se trouverait également le plus ancien voilier de Scandinavie. Deux découvertes qui pourraient modifier l'histoire du pays.  

    "C'est une découverte spectaculaire. Les premiers rois vikings y ont été enterrés en grande pompe. On peut dire à bien des égards que l'Âge Viking en Norvège a commencé ici", a déclaré l'archéologue et professeur agrégé Håkon Reiersen, du Musée archéologique de l'Université de Stavanger.

     

  • Groenland - La montée des eaux, nouveau facteur de l'abandon des colonies fondées par les Vikings

    Les Vikings ont colonisé le Groenland dans les années 980, mais le sort de leurs descendants, qui ont vécu là pendant près de 500 ans, constitue l'un des grands mystères archéologiques de l'Atlantique Nord. Selon une nouvelle étude, c'est l'élévation spectaculaire de plus de 3 mètres du niveau de la mer qui aurait joué un rôle déterminant dans leur disparition. 

    Il n'y a pas d'histoire écrite ou même orale pour expliquer l'abandon des établissements fondés par les anciens Scandinaves à la fin du Xème siècle. Cependant, comme le rappelle Marisa Borreggine, doctorante au Département des Sciences de la Terre et des Planètes de l'Université Harvard, à Cambridge, il existe de nombreuses théories reposant sur des combinaisons de facteurs tels que des changements environnementaux, des troubles sociaux et des perturbations économiques, pour tenter d'expliquer ce qu'il a pu se passer.

    À présent, Marisa Borreggine et son équipe sont les premiers à avoir réussi à calculer avec précision et à modéliser la montée des eaux le long de la côte sud du Groenland médiéval, là où se trouvaient les fermes et les terres arables, soit une élévation du niveau de la mer pouvant atteindre jusqu'à 3,30 mètres de haut. 

     

  • Danemark - Des centaines d'artefacts de l'Âge du Fer et de l'Âge Viking découverts à Hornsherred

    Plus de 400 objets en or, en argent et en bronze ont été trouvés dans un champ de Hornsherred, dont un remarquable pendentif: "l'homme au casque d'aigle". Bien que le site n'ait pas encore été fouillé par les archéologues, tout indique qu'il s'agissait d'un lieu de première importance à l'Âge du Fer et à l'Âge Viking.  

    "Gudme", "Jelling", "Lejre", "Sorte Muld" sont des toponymes familiers pour ceux qui s'intéressent à l'histoire du Danemark. Mais il se pourrait qu'il faille bientôt ajouter un nouveau point de repère sur la carte des sites historiques majeurs du pays.

    Dans un champ à Hornsherred, la péninsule située entre le fjord de Roskilde et l'Isefjord, au nord de l'île de Seeland, un habitant amateur de détection de métaux, Kimmo Schülz Jønsson, a mis au jour plus de 400 objets en or, en argent et en bronze. En quelques années, il a amassé bijoux, pièces de monnaie et amulettes - de petites traces d'époques lointaines qui témoignent, à cet endroit, d'une activité humaine continue pendant une période d'environ 1000 ans.

     

  • Suède - Un moulin millénaire découvert à Sölvesborg

    Le plus ancien moulin à eau de Scandinavie a été découvert à Sölvesborg. D'après les récents résultats des analyses scientifiques, il aurait près de 1000 ans. 

    "C'est véritablement sensationnel", confie l'un des archéologues qui a participé aux fouilles.

    Vers l'an 1070, un moulin à rodet - l'une des innovations les plus high-tech de l'époque - a été construit à Sölvesborg, une localité qui faisait alors partie du Danemark. Or seule l'élite de la société pouvait prétendre en ce temps-là avoir accès à une telle technologie. En conséquence, les chercheurs pensent que c'est le roi du Danemark qui serait à l'origine de sa construction.

     

  • Grèce - Les Vikings ont tagué le Lion du Pirée avec des runes

    Des centaines, voire des milliers de Vikings se sont rendus en Méditerranée en tant que mercenaires. Ce qui pourrait passer pour un acte de vandalisme sur une statue de la Grèce antique à Venise témoigne encore aujourd'hui de leur passage dans le port d'Athènes. 

    C'est Johan David Åkerblad qui le premier identifia, au tournant du XVIIIème siècle, la nature des inscriptions gravées sur les deux côtés de la statue. Ce diplomate et linguiste suédois, alors âgé de 36 ans, était en visite à Venise lorsqu'il reconnut immédiatement des runes sur le grand lion à l'entrée de l'arsenal, l'ancienne base navale de la célèbre ville adriatique.

    D'aucuns auraient pu penser que les Vikings devaient avoir fait main basse sur les trésors antiques de la cité puisqu'elle existait déjà à l'époque où ils écumaient la Méditerranée. Mais la statue est bien plus ancienne et se trouvait à l'origine installée au Pirée, le principal port d'Athènes. 

     

  • Angleterre - Un bateau viking se trouve-t-il sous le parking du pub à Meols?

    Des scientifiques de Nottingham vont tenter de déterminer l'origine et l'âge d'un vieux bateau découvert sous le parking d'un pub à Meols. Il pourrait s'agir d'un bateau de pêche ou de transport viking. 

    Le bateau enterré sous le Railway Inn, un pub-restaurant de Meols - un village situé sur la côte nord de la péninsule de Wirral, dans le comté de Merseyside - va faire l'objet d'une fouille archéologique d'ici la fin du mois [Février 2023]

    Le professeur Stephen Harding, directeur du Centre national d'Hydrodynamique macromoléculaire de l'Université de Nottingham, travaillera avec l'archéologue Chas Jones. L'objectif: analyser les échantillons de bois et du sol autour du bateau dans le but d'obtenir des informations précises sur son origine.

  • Angleterre - Preuve est faite, les Vikings voyageaient avec leurs animaux domestiques au IXème siècle

    Grâce au matériel mis au jour dans le cimetière de Barrow, à Heath Wood, les archéologues sont parvenus à établir la première preuve scientifique que les Vikings ont traversé la mer du Nord avec des chevaux, des chiens et d'autres animaux domestiques, dès le IXème siècle de notre ère. 

    Une équipe de chercheurs de l'Université de Durham et de la Vrije Universiteit à Bruxelles ont analysé des ossements humains, mais aussi ceux d'animaux domestiques, découverts dans le seul cimetière viking de tombes à crémation connu du Royaume-Uni, à Heath Wood, dans le Derbyshire. Ce dernier date de la fin du IXème siècle, raison pour laquelle, entres autres, il est volontiers associé au fameux camp de la Grande Armée viking établi durant l'hiver 873-874 à proximité du village de Repton.

    Les résultats de l'étude ont été publiés le 1er Février 2023, dans la revue PLOS ONE.

     

  • Angleterre - De la résistance des monastères face aux attaques vikings

    Selon une nouvelle étude basée sur les résultats de plus d'une décennie de recherches archéologiques à Lyminge, les monastères anglo-saxons ont mieux résisté aux attaques vikings qu'on ne le pensait jusqu'à présent.

    Le monastère de Lyminge, dans le Kent, s'est longtemps trouvé en première ligne avant que les victoires remportées par Alfred le Grand ne parviennent à mettre un terme aux hostilités vikings.

    Bien que le site ait subi des assauts répétés, il a su résister à toutes les entreprises de destruction pendant près d'un siècle et ce, grâce à des stratégies défensives efficaces mises en place par les dirigeants ecclésiastiques et laïcs du Kent, a annoncé l'archéologue qui a procédé à un nouvel examen détaillé des sources historiques et des vestiges archéologiques.

  • Norvège - À la recherche d'épaves vikings dans le plus grand cimetière de navires du pays

    Depuis 2021, le projet NORSJØ a permis de localiser au fond de deux lacs du comté de Telemark plus de 75 épaves historiques. Etant donné l'ampleur de la découverte et la longue histoire du commerce maritime dans cette région, les chercheurs pourraient trouver des vestiges de bateaux de l'Âge Viking parmi les nombreux navires.

    Le résultat de la cartographie, spectaculaire, a dépassé de loin toutes les attentes, confient les acteurs du projet NORSJØ dans le communiqué de presse qu'ils ont publié le 12 Janvier 2023 sur leur site Internet. La prochaine phase de leurs travaux, qui débute cette année, va s'attacher à explorer plus avant certaines des épaves les plus intéressantes.

     

  • Suède - L'Âge Viking, point culminant de la migration vers la Scandinavie dans l'Histoire

    Une équipe internationale de chercheurs coordonnée depuis Stockholm et Reykjavik a analysé le développement du pool génétique scandinave au cours des 2000 dernières années, parvenant à élucider les relations complexes entre la géographie, l'ascendance et le flux génétique dans cette partie de l'Europe. Une augmentation surprenante de la variation des gènes au cours de l'Âge Viking indique que la migration vers la Scandinavie a été particulièrement intense à cette époque.

    Pour leur recherche, les scientifiques se sont appuyés sur des génomes historiques et préhistoriques provenant de matériel mis au jour en Scandinavie; 297 génomes anciens ont ainsi été comparés aux données génomiques de 16 638 Scandinaves de notre époque. Comme l'origine géographique et les datations étaient connues pour tous ces individus, il a été possible de déterminer avec une précision jamais atteinte jusqu'à présent, le développement du pool génétique.

    L'étude, dirigée par le Dr Ricardo Rodríguez Varela et le professeur Anders Götherström de l'Université de Stockholm, ainsi que le professeur Agnar Helgason et Kristjáan Moore de deCODE à Reykavijk, a été publiée le 5 Janvier 2023 dans la revue scientifique Cell. Elle montre que l'Âge Viking a été un point culminant de la migration vers ce qui est aujourd'hui la Suède.

  • Norvège - Une riche tombe de l'Âge Viking découverte dans un quartier d'Oslo

    Une sépulture avec, entre autres choses, les restes d'un bouclier et une fibule, a été découverte lors de la construction d'une nouvelle maison cet automne. ll s'agit de la première tombe de l'Âge Viking aussi riche en artefacts qui ait été fouillée par des archéologues à Oslo.

    "Cet endroit était une colline proéminente, clairement visible depuis les alentours et avec une vue magnifique", relève Marianne Bugge Kræmer, archéologue au Service de gestion du patrimoine culturel de la municipalité d'Oslo (Byantikvaren i Oslo).

    Quelqu'un à l'époque viking a choisi cet emplacement pour une sépulture, ici, sur la colline qui surplombe le petit étang nommé Holmendammen. Aujourd'hui, c'est un quartier résidentiel de l'ouest d'Oslo. "La tombe se trouvait directement sous une fine couche d'herbe et de terre juste à l'est du point culminant du site, avec une vue fantastique à l'ouest sur le Holmendammen d'aujourd'hui. C'était une vallée où coulait autrefois le ruisseau Holmenbekken", a-t-elle précisé.

     

  • Danemark - Une halle viking de l'époque du roi Harald à la Dent bleue découverte à Hune

    L'inscription sur la pierre runique de l'église de Hune évoque un certain Runulv den Rådsnilde. La ferme de ce dernier, dotée d'une spectaculaire halle, vient peut-être d'être mise au jour par les archéologues des Musées du Jutland du Nord.

    Dans le cadre de la subdivision d'une parcelle dans un lotissement de Hune, rue Stenmarksvej, tout près de la ville de Blokhus, les archéologues ont découvert sur le terrain les vestiges d'un bâtiment quelque peu plus ancien: une très grande halle viking, qui daterait d'après leurs premières estimations, de l'époque du roi Harald Blåtand, c'est-à-dire Harald Iᵉʳ dit Harald à la Dent bleue (910-987).

    "Il s'agit de la plus grande découverte de l'Âge Viking de cette nature depuis plus de 10 ans et, même si elle n'a été que partiellement fouillée, nous n'avons jamais rien vu de tel ici dans le nord du Jutland", a déclaré le responsable des fouilles et archéologue Thomas Rune Knudsen, des Musées du Jutland du Nord (Nordjyske Museer).

  • Norvège - Une figurine de Bouddha de l'Âge Viking découverte dans un champ près de Sem

    L'ornement de seau découvert par un amateur de détection de métaux l'été dernier, non loin de Tønsberg, n'a rien de banal. En forme de bouddha et daté de l'Âge Viking, cet artefact est généralement mis au jour dans les plus riches sépultures de l'époque, celles équipées d'un bateau, et vient de loin. 

    Le 25 août 2022, Truls Jørvum Waarhus, un passionné de détection de métaux âgé de 30 ans et originaire de Stokke, dans le comté de Vestfold og Telemark, se trouvait dans un champ près du village de Sem, à 6 kilomètres de Tønsberg, lorsque le signal sonore de son appareil s'est emballé.

    "C'est arrivé de manière soudaine et ça a été comme un électrochoc. J'ai tout de suite su que c'était quelque chose de très spécial et de très ancien. Je l'ai vu à l'alliage de métaux et à son aspect artisanal", a déclaré le détectoriste.

     

  • Norvège - De l'influence de la Rome antique sur l'image de soi à l'Âge Viking

    Dans le cimetière de Hunn, une tombe érigée à la fin de l'Âge Viking se démarque des autres. Sa ressemblance avec l'une des sépultures les plus spectaculaires de la période romaine en Norvège témoignerait, selon une récente étude, de la relation qu'entretenaient les anciens Scandinaves avec leur propre lointain passé.

    Julie Lund est professeure associée au Département d'Archéologie, de Conservation et d'Histoire de l'Université d'Oslo. Dans le cadre d'un projet intitulé "Using the Past in the Past. Viking Age Scandinavia as a Renaissance?", elle a pu retracer, grâce à diverses tombes et dépôts d'artefacts, la façon dont les Vikings ont utilisé la culture matérielle du passé pour afficher leurs goûts, ce qu'ils aimaient, et montrer qui ils voulaient être.

    La recherche a été publiée dans Archaeological Dialogues, vol. 29 et s'appuie sur des travaux antérieurs parus le le 15 Octobre 2021 dans le Cambridge Archaeological Journal.

     

  • Finlande - Une épée, des bijoux et un grand cimetière de l'Âge Viking découverts à Janakkala

    Alors qu'il nettoyait le sous-bois de sa forêt, un habitant de Janakkala est tombé par hasard sur une épée de l'Âge Viking. Une découverte qui a permis aux archéologues de trouver de nombreux artefacts et des résidus de crémation.

    Le 10 Octobre 2022, Reijo Hyvönen, membre de l'association Kanta-Hämeen menneisyyden etsijät qui se consacre à l'histoire de la province de Häme, dans le sud de la Finlande, a reçu de la part d'un couple de propriétaires terriens de Janakkala, un message et une photo l'informant qu'ils avaient trouvé une épée. "Ils me demandaient ce qu'ils devaient faire à présent, après avoir trouvé une épée complète tandis qu'ils travaillaient dans la forêt. J'ai demandé en retour si je pouvais venir voir l'épée et me rendre sur le site de la découverte pour voir s'il pouvait y avoir autre chose là-bas."

     

  • Suède - Un marteau de Thor bien conservé découvert à Ysby

    C'est la première fois que les archéologues font une telle découverte dans le comté de Halland: un marteau de Thor particulièrement bien conservé qui daterait de la fin de l'Âge Viking.

    Le marteau de Thor a été mis au jour au cours de l'été dernier, dans le cadre de fouilles préventives là où un nouveau lotissement doit prochainement sortir de terre, dans la banlieue d'Ysby. Une découverte unique en son genre, relatée par Per Wranning, archéologue en charge des recherches pour le Musée d'Histoire culturelle du comté de Halland, sur le blog Kulturmiljö Halland.

     

  • Suède - Deux épées de l'Âge Viking mises au jour dans un cimetière près de Köping

    Lors de la fouille du cimetière de Viby/Norrtuna, les archéologues ont découvert deux épées, plantée chacune dans une tombe il y a 1200 ans.

    À deux pas de Köping, dans le Västmanland, le site est un immense champ funéraire composé d'une centaine de tombes environ, dont deux tumuli, datant d'une période comprise entre le VIIème et le XIème siècle de notre ère, ainsi que de traces d'autres activités funéraires. "Nous pouvions voir la poignée d'une des épées sortir du sol, directement sous la végétation", relate Anton Seiler, archéologue à Arkeologerna.

     

  • Norvège - Un bol en bois unique de l'Âge Viking découvert par un garçon de 10 ans

    Lors d'une sortie en bateau avec son père l'été dernier, Erik Briskerud, âgé de 10 ans, a fait une découverte unique en son genre. En guise de racine sur un banc de sable, c'est un bol en bois vieux de 1000 ans quasiment intact qu'il a trouvé.

    En août, Erik et son père, Mathis Briskerud, étaient partis en bateau pour aller nager dans le Glomma quand ils sont tombés sur un banc de sable au milieu du fleuve, au niveau de Flisa, dans le comté d'Innlandet. C'est là que le garçon a vu quelque chose ressemblant à une racine. Étonné qu'elle puisse se trouver là toute seule, sans rien d'autre autour, il décida d'aller voir de plus près et a vite réalisé qu'il s'agissait de tout autre chose: "Quand on a eu enlevé tout le sable, ça ressemblait à un bol", a-t-il déclaré.

    Mais pas n'importe lequel, puisque cela s'est avéré être l'un des bols les plus spéciaux jamais découverts en Norvège.

     

  • Norvège - Un trésor en argent de l'Âge Viking découvert à Stjørdal

    Un trésor en argent de l'époque viking a refait surface dans un champ à Stjørdal. La singularité des artefacts qui le composent a permis de retracer une partie de l'histoire de son propriétaire. 

    Le 21 décembre 2021, profitant d'une éclaircie pour se rendre sur le plateau de Kongshaug, à Stjørdal, dans le comté de Trøndelag, Pawel Bednarski a fait la découverte de sa vie grâce à son détecteur de métaux. "La première chose que j'ai trouvée était une petite bague qui, à première vue, n'avait pas l'air particulièrement intéressante. Puis un autre anneau est apparu - puis encore un bout de bracelet", raconte l'amateur de détection.

     

  • Norvège - La pierre à aiguiser, un article parmi les premiers exportés par les Vikings

    C'est un banal outil, découvert à foison par les archéologues. Pourtant, dès l'Âge viking, de très grandes quantités en ont été expédiées par bateau un peu partout en Europe et au-delà. D'après les travaux d'Irene Baug, le commerce des pierres à aiguiser, taillées dans les carrières de Norvège jusqu'au XXème siècle, pourrait avoir largement contribué à façonner le paysage culturel de certaines régions du pays. 

    À la fin du XIXème siècle, une ancienne carrière du comté de Trøndelag a été vidée de son eau. Certains avaient imaginé qu'elle cachait un important gisement d'argent. Mais la seule chose qu'ils ont trouvée, ce sont de grandes quantités de pierres à aiguiser tout à fait ordinaires. 

    "Les réserves [des musées] regorgent des tas de découvertes de pierres à aiguiser, mais jusqu'à présent elles n'ont pas été particulièrement étudiées", a déclaré Irene Baug, archéologue et chercheuse à l'Université de Bergen. C'est d'ailleurs en majeure partie pour cette raison précisément qu'elle s'est penchée sur l'histoire de ce passionnant objet du quotidien qu'est la pierre à aiguiser.

     

  • Danemark - Les perliers de Ribe recyclaient le verre des mosaïques romaines à l'Âge Viking

    Les fabricants de perles de l'Âge Viking étaient plus en avance sur leur temps que ce que l'on pourrait croire. Une nouvelle étude interdisciplinaire montre que, vers l'an 700 de notre ère, à Ribe, des artisans ont eu recours à des méthodes étonnamment sophistiquées et durables pour donner une nouvelle vie aux anciennes mosaïques romaines, en les transformant en perles de verre.

    Ribe était une ville commerciale importante à l'époque viking. Établie au début du VIIIème siècle sur la rive nord de la rivière Ribe Å, les marchands et les artisans affluaient de loin pour y vendre et fabriquer des biens tels que des broches, des fibules, des peignes et des perles de verre colorées.

    Lorsque le verre est devenu une denrée rare durant le haut Moyen Âge, des cubes de pâte de verre colorés - appelés tesselles - ont été arrachés des mosaïques dans les temples, palais et thermes abandonnés des empires romains et byzantins, transportés vers le nord et échangés dans des villes commerçantes telles que Ribe, où les perliers les fondaient dans de grands récipients et les façonnaient en perles.

     

  • Écosse - Une colonie viking tournée vers l'agriculture et l'artisanat à Lephin, sur l'île de Mull

    Il y a 3 ans, les artefacts découverts à Lephin ont confirmé la présence d'une colonie viking sur l'île de Mull au XIème siècle. Une nouvelle campagne de fouilles a eu lieu cette année, au cours de laquelle les archéologues écossais ont notamment investigué deux monticules susceptibles d'abriter des bateaux-tombes de l'Âge Viking.

    Les fouilles ont duré près de deux semaines, du 11 au 23 Septembre. Organisées par le musée de Mull et dirigées par le Dr Clare Ellis, elles ont mobilisé des archéologues du groupe Argyll Archaeology, ainsi que des bénévoles de toute la région pour aider à creuser de petites tranchées. L'un de leurs objectifs était l'exploration de deux monticules de forme allongée près de Lephin afin de déterminer s'il s'agit d'un relief naturel ou bien de sépultures recouvrant des bateaux-tombes. 

     

  • Anthropologie - Le tissage, source du pouvoir des femmes dans les sociétés nordiques dès l'Âge Viking

    Grâce à leur métier à tisser, les femmes auraient été les piliers de l'économie des premières sociétés insulaires nord-atlantiques. C'est ce que démontrent les travaux révolutionnaires d'une archéo-anthropologue américaine portant sur plusieurs centaines de restes de tissus et vêtements, découverts notamment dans des sépultures en Islande et au Groenland, sur une période de 1000 ans.

    L'archéologie a un problème de représentation. Le plus souvent, lorsque les chercheurs sondent le passé humain, ils se concentrent principalement sur les activités des hommes à l'exclusion de celles des femmes. Cela se produit pour plusieurs raisons. La première, parce que les types d'artefacts qui ont tendance à bien se conserver sont faits de matériaux inorganiques tels que la pierre ou le métal, et beaucoup d'entre eux sont associés à des comportements stéréotypés liés aux hommes, comme la chasse. Une autre raison réside dans le fait que les premiers archéologues étaient pour la plupart des hommes, plus intéressés par le travail masculin que féminin. En conséquence, les éléments de compréhension acquis au sujet des cultures anciennes sont terriblement incomplets.

    Ces dernières années, les archéologues ont cherché à combler ces lacunes dans leurs connaissances, notamment en examinant de plus près des vestiges traditionnellement ignorés tels que les textiles, considérés depuis longtemps comme des restes insignifiants. Les tissus traversent rarement les siècles car ils se décomposent facilement en dehors de conditions de conservation idéales. Mais même parcellaires, ils contiennent une mine d'informations sur les personnes qui les ont fabriqués et portés.

     

  • Norvège - Une épée de l'Âge Viking découverte dans un champ de pomme de terre à Vestnes

    Ce ne sont pas les morceaux rouillés d'une vieille charrue, mais bel et bien ceux d'une épée du début de l'Âge Viking qui ont été découverts par un couple dans leur champ de pommes de terre. Un bel endroit, situé un peu en hauteur, avec une vue dégagée sur le Romdalsfjord qui serait le site parfait pour une sépulture de l'époque...

    Heidi Vike Grønningsæter vit à Vestnes dans le comté de Møre og Romsdal. Il y a deux ans, son mari est tombé par hasard sur ce qu'il lui a semblé être une épée, dans le champ de pommes de terre fraîchement labouré par son beau-père. "C'est mon mari qui l'a trouvée. Il est entré dans la cuisine et a dit qu'il pensait que cela faisait partie d'une épée viking. Je ne l'ai pas cru. Cela ressemblait à de vieux morceaux rouillés de charrue."

    Ne parvenant pas à se mettre d'accord sur la nature de l'artefact, ce dernier fut remiser par le couple dans leur garage.

     

  • Suède - La première tombe féminine de l'Âge Viking découverte dans les montagnes du Jämtland

    Une tombe de femme datant de l'Âge Viking a été, pour la première fois, mise au jour en montagne dans le centre de la Suède. Une découverte sensationnelle, d'après les archéologues, et si importante qu'elle pourrait ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire viking du pays.

    Le nombre de tombes anciennes trouvées en montagne est généralement peu élevé. Il est extrêmement rare de pouvoir repérer des sépultures sans un cairn, un monticule ou autre signe distinctif. "Il s'agit selon moi d'une énorme découverte. C'est la première tombe féminine de l'Âge Viking mise au jour dans les montagnes du Jämtland, ce qui me rend particulièrement heureux", a déclaré Anders Hansson, archéologue rattaché au musée du comté de Jämtland, le Jamtli, à Östersund.

     

  • Angleterre - Un penny porté en pendentif par un Viking découvert près de King's Lynn

    Une pièce de monnaie émise en commémoration de St Edmond a été trouvée par un amateur de détection de métaux. Transformé en pendentif, le penny aurait été porté par un Viking dans le but d'afficher sa conversion au christianisme.

    D'après le nunismate Adrien Marsden, il n'a pas fallu plus de deux générations aux Vikings pour passer du meurtre du roi Edmond le Martyr au culte qui lui fut rendu, notamment grâce à la frappe d'une monnaie en son nom.

     

  • Danemark - L'élite danoise portait de la fourrure exotique de castor à l'Âge Viking

    Selon une nouvelle étude, la fourrure de castor était un symbole de statut social et une marchandise de luxe réservée à l'élite danoise au Xème siècle.

    Plusieurs sources écrites indiquent que la fourrure était un produit-phare du commerce à l'époque viking, entre 800 et 1050 de notre ère. Mais jusqu'à présent, les chercheurs ne savaient pas grand-chose sur les types de peaux et de fourrures que les Vikings préféraient.

    Il est rare, en effet, que cette matière organique se conserve, de sorte que peu de preuves directes enregistrées par les archéologues sont disponibles. Qui plus est, les études antérieures ont eu recours à l'anatomie microscopique de la fourrure ancienne afin d'identifier les espèces d'origine, une approche qui manque souvent de précision.

     

  • Suède - Une épée viking du Xème siècle découverte par un reboiseur à Kallsedet

    Une épée à un seul tranchant du Xème siècle a été trouvée par un reboiseur dans l'ouest du comté de Jämtland. Une découverte inhabituelle dans cette région.

    Alors qu'il était en pleine préparation du sol en vue d'un reboisement, un planteur d'arbre a vu un étrange objet sortir de la terre. L'artefact s'est avéré être une épée vieille de 1000 ans.

     

  • Norvège - Une parure du début de l'Âge Viking livrée sur un plateau au Musée de Stavanger

    Les archéologues n'ont pas toujours besoin de fouiller pour faire de grandes découvertes. Ceux du Musée de l'Université de Stavanger ont reçu des artefacts provenant d'une tombe féminine de l'Âge Viking, littéralement livrés "sur un plateau d'argent".

    "Ou plutôt, un plateau d'étain", rectifie l'archéologue Kristine Sørgaard du Musée Archéologique de l'Université de Stavanger.

    Appelée début Juillet à l'accueil du Musée Archéologique de l'Université de Stavanger, elle était loin de se douter de ce qu'elle allait découvrir dans le sac en plastique déposé par un donateur souhaitant rester anonyme. À l'intérieur, sur un plat en étain, se trouvaient deux broches-tortues en bronze, dont une quasi intacte, deux parties d'un bracelet et un collier de 50 perles, tous typiques d'une belle parure de l'Âge Viking, datée du IXème siècle.

     

  • Finlande - Un trésor de l'Âge Viking, avec des pièces rares du roi Harald à la Dent bleue, découvert à Mynämäki

    Début Mai, dans un champ du sud-ouest de la Finlande, des amateurs de détection de métaux ont trouvé un trésor de l'Âge Viking. Il se compose d'une grande quantité de monnaies en argent, parmi lesquelles douze pièces frappées sous le règne du célèbre Harald à la Dent Bleue, une découverte rarissime dans ce pays.

    Lors des fouilles menées par le Conseil National des Antiquités, un total d'environ 130 pièces de monnaie en argent, certaines entières et d'autres entaillées, ont été mises au jour dans la campagne de Mynämäki (Virmo en suédois), à environ 30 kilomètres au nord de Turku. Douze d'entre elles ont notamment été frappées à l'époque du roi danois Harald Ier, ce qui est exceptionnel au regard des quelques rares spécimens connus jusqu'à présent en Finlande.

     

  • Norvège - Une bague en or de l'Âge Viking achetée aux enchères avec un lot de bijoux bon marché

    En début d'année, Mari Ingelin Heskestad s'est laissée séduire par un lot de bijoux bon marché lors d'une vente en ligne aux enchères. Parmi eux, se trouvait un anneau en or, d'une taille imposante, qui s'est avéré être une bague de l'Âge Viking. Les archéologues pensent qu'elle a probablement été portée par un puissant chef de l'époque. 

    Sur la photo du site de vente aux enchères, la bague se détachait déjà du lot des autres bijoux fantaisie d'occasion. "J'ai réalisé qu'elle était très lourde. Elle scintillait et se démarquait des autres bijoux. Cela avait l'air très spécial", a déclaré Mari Ingelin Heskestad au journal de Bergen, Bergensavisen.

    Intriguée, elle s'est adressée à son beau-père qui se passionne pour les artefacts historiques. Parce que ce dernier a estimé qu'il s'agissait peut-être d'une bague de l'Âge Viking, elle a aussitôt contacté l'équipe archéologique du comté de Vestland qui lui a donné raison. Mari Ingelin Heskestad venait d'acquérir, de manière fortuite, une énorme bague viking.

     

  • Pologne - La tombe du roi Harald à la Dent Bleue a-t-elle été découverte à Wiejkowo?

    Grâce aux images satellites, des archéologues ont découvert la présence d'un grand tumulus sous l'église du village polonais de Wiejkowo. Ils sont peut-être parvenus à identifier la tombe du roi danois Harald à la Dent bleue.

    En Mars 2022, Marek Kryda a fait sensation sur le portail scientifique international Academia.edu avec une publication relatant sa découverte d'un grand tertre funéraire, à 6 kilomètres de Wolin. Suivant la théorie de ce chercheur indépendant dont le sujet d'étude principal concerne le haut Moyen Âge en Pologne, il s'agirait du tumulus où le plus célèbre roi viking du Danemark, Harald Ier (911-986), surnommé Blåtand ("Harald à la Dent bleue"), aurait été inhumé. 

    À la suite de cette annonce, le Musée national de Copenhague a publié un communiqué précisant que ses propres experts surveillent de près cette extraordinaire découverte.

     

  • Hongrie - Une pièce de monnaie du roi Harald Hardrada découverte sur le site d'une ville marchande du XIème siècle

    Une pièce en argent portant le nom d'un célèbre roi viking, Harald Hardrada, a été récemment trouvée par un détectoriste. Contre toute attente cette découverte inédite n'a pas eu lieu en Scandinavie, mais dans le sud de la Hongrie où quelqu'un l'a perdue il y a près de 1000 ans.

    La découverte a déconcerté les archéologues car ils ont du mal à expliquer comment la pièce a pu se retrouver à cet endroit. Il est possible, selon eux, que son détenteur ait fait partie de la cour itinérante d'un roi hongrois.

    La première unité monétaire norvégienne, appelée peningr en vieux norrois, n'avait pas particulièrement de valeur à l'époque, quand bien même elle était en argent. Elle valait à peine l'équivalent d'environ 20 euros de nos jours. "Ce peningr était comme le denar utilisé en Hongrie à l'époque", a déclaré Máté Varga, archéologue au Musée Rippl-Rónai dans la ville de Kaposvár, et doctorant à l'Université de Szeged. "Cela ne valait pas grand-chose - peut-être à peine juste de quoi nourrir une famille pendant un jour."

     

  • Suède - Un chantier naval unique de l'Âge Viking découvert près de Birka

    Un chantier naval unique de l'Âge Viking a été localisé non loin de Birka, sur l'île Björkö, par des archéologues de l'Université de Stockholm. Cette découverte remet en question les théories antérieures concernant l'organisation des activités maritimes de l'une des villes marchandes les plus importantes d'Europe du Nord à cette époque.

    "Jamais auparavant une installation comme celle-ci n'a été découverte, c'est la première du genre, mais le matériel mis au jour sur le site montre de manière convaincante qu'il s'agissait d'un chantier naval", a déclaré Sven Isaksson, professeur à l'Université de Stockholm.

  • Danemark - Une pierre runique du début de l'Âge Viking découverte sous la cuisine d'une maison, près de Randers

    Cela faisait 27 ans qu'un tel événement ne s'était pas produit. Sous le plancher de la cuisine d'une maison du XIXème siècle, une grosse pierre runique du début de l'Âge Viking a été découverte. La pierre de Mosekær, dont l'inscription a été récemment déchiffrée par une runologue, est la 44ème pierre runique trouvée dans la région de Randers. 

    C'est en voulant remplacer l'ancien sol en linoléum de la cuisine par un plancher en bois et installer par la même occasion un système de chauffage au sol, que Lene Brandt et son compagnon, Anders Nielsen, sont tombés sur un authentique témoignage de l'histoire danoise, vieux de 1200 ans et pesant près de 900 kilos. 

     

  • Norvège - Deux découvertes incroyables pour une épée de l'Âge Viking tout à fait unique, dans la région de Stavanger

    Une splendide épée viking, décorée d'or et d'argent, a été trouvée dans un champ à Jåttå, non loin de Stavanger. Il s'agit, d'après les archéologues, d'une découverte unique qui jette un nouvel éclairage sur l'histoire locale au IXème siècle, la bataille de Hafrsfjord et les contacts entre la Norvège et les îles britanniques.

    En réalité l'histoire commence en Octobre 2021, lorsque Jone Holgersen, un passionné de détection de métaux, trouve un petit morceau d'épée à Jåttå, au nord de Gausel, dans la grande banlieue de Stavanger. Au mois de mars 2022 et au même endroit, l'un de ses amis, Erik Alve, fait à son tour une découverte grâce à son détecteur de métaux: un autre morceau d'épée un peu plus gros. 

    Confiées au Musée d'Archéologie de l'Université de Stavanger, non seulement les deux pièces s'emboîtent, mais il s'avère qu'elles forment la poignée de ce qui était l'un des types d'épées les plus spectaculaires et les plus lourds de l'Âge Viking. 

  • Islande - Un complexe de grottes artificielles créées à l'Âge Viking refait surface à Oddi

    Un ensemble de grottes artificielles datées du milieu du Xème siècle, font depuis 2020 l'objet d'investigations archéologiques à Oddi. Ce site, unique en son genre, va permettre aux chercheurs d'acquérir de nouvelles connaissances sur les animaux domestiques, les techniques dont disposaient les Islandais à l'époque ou encore les traditions qui existaient et existent encore depuis l'Âge Viking. 

    Lors des fouilles préliminaires menées à Oddi en 2018, les archéologues ont mis au jour les vestiges d'un certain de nombre de bâtiments anciens et une remarquable grotte artificielle datant de l'Âge Viking, jusqu'alors inconnue. Ils furent à cette occasion les premiers à fouler le sol de cette cavité restée inchangée selon leurs estimations depuis au moins 800 ans. "Il n'existe pas vraiment de mots pour décrire cela", se rémémore Kristborg Þórsdóttir, archéologue à l'Institut archéologique islandais et directrice de la section archéologique de l'étude Oddar.

    Les recherches qui se sont poursuivies ont débouché sans tarder sur la découverte d'une grotte beaucoup plus grande, reliée à la première. Elle fait actuellement l'objet d'investigations.

     

  • Ukraine - De nouvelles preuves du commerce viking de l'ivoire groenlandais découvertes à Kiev

    Les Vikings ont atteint à la fin du Xème siècle le Groenland, où ils ont fondé des colonies viables grâce à la chasse au morse et à l'exportation des défenses. En analysant l'ADN ancien de rostres de morses découverts à Kiev, des chercheurs sont parvenus à démontrer l'existence d'une route commerciale de l'ivoire longue de 4000 kilomètres, reliant la 'terre verte' à la Rus' de Kiev.

    Lorsqu'en 2007 l'archéologue Natalia Khamaiko a commencé à investiguer un terrain vague au 35 rue Spaska, à Kiev, elle ne s'attendait à rien de particulier. Les précédentes prospections archéologiques n'avaient pas donné grand-chose jusque-là, malgré l'emplacement du site le long d'un front de mer autrefois prospère, où les marchands venus de Scandinavie échangeaient des fourrures contre de la monnaie frappée dans le monde arabe.

  • Norvège - 45 000 artefacts à l'étude pour sauver de l'oubli l'histoire de la ville viking de Borgund

    Avec Borgund, une petite ville millénaire dont l'emplacement précis avait fini par tomber dans l'oubli, il est question de la plus grande découverte archéologique de l'Âge Viking et du Moyen Âge en Norvège, en dehors des grands centres urbains. Près de 110 ans plus tard, une équipe multidisciplinaire de chercheurs s'attèle pour la première fois à l'étude des dizaines de milliers d'artefacts, avec pour objectif de reconstituer toute l'histoire du lieu.

    C'est en débroussaillant le terrain du presbytère de Borgund, près d'Ålesund, en Mars 1912, que tout a commencé. Des vestiges d'habitat urbain d'abord, puis de très nombreux objets remontant à l'Âge Viking et au Moyen Âge ont refait surface durant les premières décennies du XXème siècle. Au total, 31 campagnes de fouilles furent menées à Borgund, au cours desquelles les archéologues mirent au jour 45 000 artefacts et un matériel ostéologique tout aussi conséquent. Entreposés en grande partie dans le sous-sol du Musée universitaire de Bergen, il ne se passa pas grand-chose par la suite. Du moins jusqu'à aujourd'hui.

     

  • Norvège - Un bateau-tombe de l'Âge Viking découvert pour la première fois à Kvinesdal

    Grâce au géoradar, les archéologues ont découvert un bateau-tombe de l'Âge Viking dans un champ à Øyesletta, sur la kommune de Kvinesdal. Leurs investigations, menées dans le cadre de travaux préparatoires à la construction de la nouvelle voie E39, ont également permis de révéler un certain nombre de tertres funéraires.

    Dans une démarche d'Archéologie préventive intitulée Arkeologi på nye veier, et en lien avec de grands projets de construction d'infrastructures, l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU), au nom de la société d'autoroutes Nye Veier et du Conseil du Patrimoine national, a testé une façon de mener des investigations archéologiques non invasives avec le géoradar . 

    L'expérience s'est déroulée sur Øyesletta, près de Kvinesdal dans le comté d'Agder, et ce qui en a résulté est au-delà de toutes les espérances. Dans cette plaine, qui est déjà connue pour être le site de l'un des plus grands cimetières du Sørlandet, les relevés du géoradar ont conduit à la découverte d'un bateau-tombe de l'Âge Viking, ainsi que de plusieurs tertres funéraires.

     

  • Danemark - Un deuxième trésor monétaire de l'Âge Viking découvert dans la péninsule de Salling

    C'est la deuxième fois qu'un important trésor en argent de l'Âge Viking est mis au jour, près de Rødding, par des membres du club de détection Guldhornene de Lem, en collaboration avec les archéologues du Musée de Salling. Il comprend notamment une pièce de monnaie unique, qui n'avait jamais été trouvée auparavant sur le sol danois.

    La découverte, le 9 octobre 2021, d'un petit fragment d'une bractéate d'Hedeby a incité les 5 passionnés de détection de métaux à intensifier leurs recherches sur le site, encadrés par les profesionnels du Musée d'Archéologie de Salling. "C'est avec beaucoup d'admiration et un peu de fierté jutlandaise que nous avons trouvé une fois de plus une pièce importante du grand puzzle [historique] de notre région", ont-ils déclaré.

     

  • Groenland - La sécheresse mise en cause dans la disparition de la colonie fondée par les Vikings dans le sud du pays

    Selon une nouvelle recherche menée par l'Université du Massachusetts à Amherst, c'est la sécheresse, et non un refroidissement du climat, qui serait à l'origine de l'abandon au XVème siècle d'un établissement fondé par les Vikings dans le sud du Groenland. 

    Pourquoi les anciens Scandinaves, qui avaient réussi à établir une colonie viable dans le sud du Groenland en 985, l'ont-ils abandonnée au début du XVème siècle? L'idée selon laquelle le petit âge glaciaire en serait la cause, cette période climatique froide principalement localisée sur l'Atlantique nord qui s'est manifestée approximativement entre le début du XIVème et la fin du XIXème siècle et qui entraîna de longs et rudes hivers, a longtemps fait consensus. 

     

  • Angleterre - L'empreinte chimique des armes vikings, fer de lance d'une nouvelle étude

    Une nouvelle recherche visant à découvrir l'origine précise d'artefacts en fer de l'époque viking grâce à l'analyse de leur composition chimique, est en cours. Les scientifiques s'attendent à acquérir des données jusqu'alors inconnues sur des événements historiques. 

    Dans le cadre de cette étude dirigée par des chercheurs de l'Université de Nottingham, 90 objets de l'Âge Viking vont être examinés. Il s'agit principalement d'armes qui furent utilisées lors de batailles à Fulford, dans le Yorkshire du Nord, et à Bebington, sur la côte est de la péninsule de Wirral. Une autre partie du matériel archéologique provient du camp viking de Torksey dans le Lincolnshire et de l'ancien port maritime viking de Meols.

     

  • Norvège - Le casque viking de Gjermundbu aurait été porté par un guerrier de premier plan en Russie kiévienne

    Elle est célèbre pour la découverte historique en Scandinavie du "seul casque viking". La plus riche tombe masculine du Xème siècle en Norvège a récemment fait l'objet d'une nouvelle étude qui dresse désormais le portrait de son détenteur, un guerrier en lien avec les puissants de l'Extrême-Orient et du Sud de l'Europe.

    La sépulture en question a été mise au jour par hasard en 1943 sur les terres de la ferme Gjermundbu, près du hameau de Haugsbygd, dans la municipalité de Ringerike. Mais avec les restriction des déplacements et autres interdictions de mise en temps de guerre, les archéologues de l'Université d'Oslo ne purent mener une fouille de sauvetage à grande échelle, ni documenter correctement cette découverte.

     

  • Danemark - Une boucle d'oreille en or de l'Âge Viking, sans aucun autre pendant en Scandinavie, découverte dans un champ du Jutland

    Un passionné de détection de métaux a fait une découverte sans précédent dans l'ouest du Jutland: un bijou en or du XIème siècle originaire de l'Empire byzantin ou d'Égypte. Il pourrait s'agir, selon les experts, d'un cadeau personnel de l'empereur à l'un de ses gardes du corps, mercenaire viking.

    De nombreux trésors ont été mis au jour au Danemark, mais jamais rien de semblable. À partir du lundi 6 Décembre, le public pourra contempler l'exceptionnel bijou dans le cadre de la grande exposition du Musée national dédiée aux Vikings, à Copenhague.

  • Islande - De riches sépultures et un bateau-tombe de l'Âge Viking découverts à Seyðisfjörður

    Quatre tombes de la période de la colonisation ont récemment été découvertes lors de fouilles archéologiques sur le site de la ferme de Fjörður, à Seyðisfjörður dans l'est de l'Islande. Elles contenaient des squelettes bien conservés et un important matériel funéraire composé, entre autres, d'un bateau, de chevaux, d'un chien, d'armes et de bijoux.

    Des archéologues du NIKU, l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel, ont pris part aux fouilles qui ont eu lieu cet été. Ils ont de nouveau été invités à l'automne. "C'est incroyablement passionnant d'y participer car ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de mettre au jour des vestiges aussi bien conservés de cette période", a déclaré Jani Causevic. "Le NIKU assiste la société 'Antikva' dans l'excavation, et sinon nous aidons à documenter le site. Nous produisons entre autres des modèles 3D, qui constituent la base d'une documentation précise des différentes constructions".

     

  • Pologne - Des pièces de monnaie par milliers découvertes à Trójca, haut lieu du commerce à l'Âge Viking

    Au printemps dernier, près de 2000 pièces de monnaie ont été mises au jour à Zawichost-Trójcy. De retour sur le site au mois d'Octobre, les archéologues ont trouvé un nouveau trésor du début du XIème siècle. Des découvertes spectaculaires qui racontent les riches heures d'une ancienne cité au commerce florissant et ses liens avec toute l'Europe, l'empire byzantin et la Rus' de Kiev. 

    Les fouilles dirigées par Monika Bajka et Marek Florek sur le site de Trójca, un village autrefois indépendant rattaché depuis 1954 à la petite ville de Zawichost (Zawichost-Trójcy, région de Sandomierz) dans la voïvodie de Sainte-Croix (Świętokrzyskie), ont pris fin mi-Octobre. Elles se sont déroulées avec la participation des étudiants en 1ère année d'Archéologie à l'Université Maria Curie-Skłodowska (UMCS) de Lublin, dans le cadre de leur stage.

     

  • Canada - Le séjour des Vikings à L'Anse aux Meadows en 1021 scientifiquement prouvé par les cernes du bois qu'ils ont coupé

    Une équipe internationale de chercheurs a utilisé les données fournies par les cernes des arbres coupés par les Vikings pour dater de manière scientifique le site de L'Anse aux Meadows, à Terre-Neuve. D'après leurs résultats, ce lieu historique inscrit depuis le 8 Septembre 1978 au patrimoine mondial de l'UNESCO, fête précisément cette année ces 1000 ans d'existence. 

    L'anse aux Meadows est situé à l'extrême nord de l'île de Terre-Neuve, au Canada. C'est là, sur une colline surplombant la mer, que les explorateurs vikings venus des colonies du Groenland firent le choix de s'établir. Ils y ont construit des maisons, des hangars à bateaux et des ateliers comme en témoignent les divers outils découverts par les archéologues.

     

  • Danemark - Plus de 600 pièces de la fin de l'Âge Viking découvertes sur l'île de Seeland

    Plus de 600 pièces en argent frappées par des rois légendaires ont été découvertes en 2020 dans un champ à l'ouest de l'île de Seeland. Elles datent de la fin de l'Âge Viking et sont actuellement exposées au musée de Sorø avant d'être remises au Musée national du Danemark.

    Le trésor monétaire a été mis au jour l'automne dernier par deux passionnés de détection de métaux, Per Carlsen et Jimmy Christensen, dans un champ près de la petite ville de Ruds Vedby, dans la municipalité de Sorø.

  • Les Açores - Les Vikings auraient colonisé l'archipel 700 ans avant les Portugais

    La colonisation des îles des Açores a commencé 700 ans plus tôt que la date officielle de la découverte de l'archipel par les Portugais au XVème siècle. C'est la principale conclusion d'une nouvelle recherche menée par une équipe internationale multidisciplinaire de scientifiques, avec la participation du Conseil supérieur de la Recherche scientifique espagnol (CSIC). 

    Dans l'étude publiée le 12 Octobre 2021 dans la revue de l'Académie américaine des Sciences PNAS, les chercheurs sont non seulement en mesure de cibler une période, mais aussi de montrer comment et sous quelles conditions climatiques les îles ont été occupées, en plus des impacts des premiers établissements humains sur les écosystèmes, grâce aux analyses de carottes de sédiments récupérées dans plusieurs lacs de l'archipel.

  • Pologne - Un langsaxe du début de l'Âge Viking découvert dans le parc naturel de Wdecki

    Dans le parc naturel de Wdecki, une arme de combat extrêmement rare a été découverte par hasard par des archéologues en quête d'un champ de bataille du XIème siècle. L'artefact, vieux de plus de 1200 ans, remonte au début de l'Âge Viking et pourrait provenir de Scandinavie. 

    La découverte a eu lieu au mois d'Avril 2021 mais les scientifiques ont attendu de recueillir davantage d'informations à son sujet avant de la rendre publique. Ils ont notamment consulté le Dr. Piotr Pranke du département d'Histoire de la Scandinavie et de l'Europe centrale et orientale à l'Université Nicolas-Copernic de Toruń.

  • Suède - Un exceptionnel scramasaxe de l'Âge Viking découvert au fond d'un puits à Skälby

    Plusieurs découvertes inattendues ont été faites par les archéologues à Skälby, au sud-ouest de Västerås. Cette fois-ci, il s'agit d'un scramasaxe du début de l'Âge Viking dont le manche en bois sculpté s'est parfaitement bien conservé.

    Le scramasaxe, sorte de coutelas semi-long à mi-chemin entre une épée et un couteau de combat, a été trouvé au fond d'un puits et daté d'une période comprise entre le VIIIème et le Xème siècle. "Ce qui est unique, c'est que le beau manche en bois sculpté est très bien conservé", a souligné Louise Evanni, cheffe de projet.

  • Danemark - Les amulettes de l'Âge Viking représenteraient des gens costumés et non des valkyries ou des dieux

    D'après une nouvelle étude menée sur l’iconographie de l'époque viking, les amulettes en forme de figurines représenteraient des personnes costumées pour la pratique d'un rituel plutôt que des dieux ou des valkyries. Une interprétation d'ores et déjà primée qui emporte l'adhésion des autres chercheurs.

    Il est parfois difficile de faire la part des choses entre la mythologie et la dimension culturelle de l'Âge Viking, tant les images de valkyries, de marteau de Thor et de dieux du panthéon nordique se bousculent en tête à la simple évocation de cette période.

    C'est peut-être pour cette raison que de nombreuses découvertes d'amulettes faites par les archéologues, représentant entre autres des femmes armées, ont été interprétées jusqu'à présent comme étant des figurines à l'effigie de divinités protectrices et de héros mythiques. Une approche remise en question par une équipe de chercheurs danois dont les travaux ont été publiés le 5 Août 2021 dans la revue Medieval Archaeology.

  • Finlande - La guerrière de Suontaka serait un individu intersexe selon une nouvelle étude génétique

    L'individu dans la tombe découverte il y a plus de 50 ans à Suontaka, dans la région de Kanta-Häme, a récemment fait l'objet de nouvelles analyses génétiques. Le guerrier finlandais enterré dans des vêtements de femme il y a un peu plus de 900 ans pourrait être une personne intersexe avec un chromosome X supplémentaire. Tout indique d'après les chercheurs que la non-binarité aurait été valorisée et respectée au sein de sa communauté. 

    En 1968, une épée avec une poignée en bronze a été trouvée à Suontaka Vesitorninmäk lors de travaux pour l'installation d'une conduite d'eau. Cette découverte exceptionnelle permit à l'archéologue Oiva Keskitalo de mettre au jour une tombe datée de la fin du XIème ou du début du XIIème siècle avec de riches artefacts, qui depuis lors n'a eu de cesse de déconcerter tous les experts. 

  • Les Orcades - Les tombes vikings de Papa Westray révélatrices de la vie au Xème siècle dans l'archipel

    Deux tombes du Xème siècle découvertes en 2015 dans les Orcades font actuellement l'objet d'une étude approfondie. Grâce à elle, les chercheurs espèrent pouvoir faire toute la lumière sur les personnes qui vivaient là il y a plus de mille ans, et améliorer leur compréhension du riche héritage laissé par les Vikings dans l'archipel

    En 2015, deux tombes élaborées contenant des restes humains et des artefacts ont été trouvées sur l'île de Papa Westray, dans les Orcades. Il pourrait s'agir d'individus issus de la première génération de colons vikings, venus du pays qu'est aujourd'hui la "Norvège".

     

  • Île de Man - Une "tirelire" de l'Âge viking découverte dans un champ par une retraitée

    L'officier de police à la retraite a récidivé avec une autre belle découverte faite au nord de l'île de Man. Armée de son détecteur de métaux, elle a mis au jour dans un champ un trésor qui pourrait bien être une sorte de "tirelire" de l'Âge Viking.

    La découverte a eu lieu au mois d'Avril mais elle vient seulement d'être rendue public lors d'une audience du coroner. L'officier de police à la retraite, Kath Giles avait déjà fait la une des journaux l'année dernière après avoir trouvé toute une collection de bijoux de l'Âge Viking en or et en argent. [Lire sur Idavoll: Île de Man - Un trésor de l'Âge Viking découvert par une retraitée]


  • Norvège - Une étude complète du site 40 ans après la découverte de la plus grande maison longue de l'Âge Viking

    Le Musée Lofotr à Borg a pour projet de se développer, ce qui implique d'abord une vaste enquête archéologique quarante ans après la découverte du plus grand bâtiment de la période viking jamais trouvé en Norvège.

    Tout commença en 1981. Alors qu'un agriculteur était en train de labourer son champs, quelque chose d'étrange attira son attention: de beaux éclats de verre et de céramiques. Ce fut le début d'une découverte archéologique sensationnelle.

    Des fouilles menées de 1986 à 1989 permirent de mettre au jour les vestiges de la plus grande maison longue jamais trouvée dans le pays, qui mesurait 83 mètres de long, 9 mètres de hauteur et fut abandonnée vers la moitié du Xème siècle.

  • Les Shetland - À la recherche de l'ancienne capitale viking de l'archipel

    Grâce à une collecte de fonds, des fouilles archéologiques ont pu être menées à Scalloway sur l'île de Mainland. Tout semble indiquer que les archéologues ont découvert de nouveaux vestiges de l'ancienne capitale viking des Shetland. 

    Scalloway, située sur la côte Ouest de l'île de Mainland, a perdu son statut administratif de capitale de l'archipel des Shetland en 1708 au profit de Lerwick.

    Cela n'a pas empêché Kristian Leith, retraité, de partir en quête de l'ancienne capitale viking après avoir trouvé, pendant le confinement l'année dernière, de nombreux artefacts de l'Âge du Bronze, 5 maisons rondes d'origine picte et 26 restes humains du XVème siècle, lors de travaux de terrassement pour les fondations d'un abri de jardin.

  • Suède - Sept tombes chrétiennes de l'Âge Viking découvertes à Sigtuna

    Sept tombes de l'Âge Viking ont été découvertes dans le cadre d'une fouille archéologique préventive à Sigtuna. Elles datent de la fin du Xème siècle, époque à laquelle la ville fut fondée, et seraient celles des premiers habitants chrétiens. Mais c'est la manière dont elles ont été conçues qui a surtout retenu l'attention des archéologues. 

    Le site funéraire a été repéré dans le cadre d'une fouille préventive sur le chantier d'un immeuble résidentiel fin Avril 2021. "Il s'agit très probablement de la première génération de chrétiens", a déclaré Johan Runer, archéologue à Uppdrag arkeologi

  • Norvège - Une tombe du début de l'Âge Viking découverte par un fermier sur l'île de Jøa

    C'est en remplissant le godet de son tracteur avec du sable que Ketil Sandberg, un agriculteur de l'île de Jøa, est littéralement tombé sur un os. Les archéologues ont à présent fini de mettre au jour ce qui se révèle être la sépulture d'un jeune individu, décédé sans doute au début de l'Âge Viking.

    "J'ai d'abord pensé que c'était une vache enterrée là depuis longtemps", a expliqué l'agriculteur en se remémorant le moment où il a vu un os émerger du sable. Mais alors qu'il poursuivait sa tâche, l'apparition d'un crâne lui causa un petit choc. "J'ai alors compris qu'il s'agissait d'un être humain. J'ai vu la dentition et tout", rapporte-t-il. Avec la présence d'un objet ressemblant à un bouclier, il sut qu'il avait sous les yeux un squelette très ancien.

  • Russie - Une sépulture de l'Âge Viking découverte dans les environs de Tosno

    Le sol de la région de Léningrad, bordée par la mer Baltique, regorge de sites archéologiques. Dans la campagne aux alentours de Tosno, un commandant parti en quête d'objets de l'Armée rouge datant de la Grande Guerre patriotique est tombé par hasard sur des artefacts de l'Âge Viking.

    Le 5 juin dernier, lorsque son détecteur de métaux s'est déclenché, personne ne s'attendait à ce que le commandant Konstantin Grachev trouve une hache viking.

  • Norvège - Une épée de l'Âge Viking découverte in extremis dans le comté d'Agder

    Un passionné de la détection de métaux depuis l'âge de 14 ans a découvert un morceau de ferraille qui a bien failli finir au fond d'un sac poubelle. Son rythme cardiaque s'est nettement accéléré lorsqu'il a réalisé qu'il tenait entre ses mains une ancienne épée qui daterait de l'Âge Viking. 

    Glenn Håkon Moen a 49 ans, réside à Vegårshei, dans le comté d'Agder et part régulièrement à la chasse au trésor. Dimanche dernier, le 20 Juin, c'était dans un champ à Holt, sur la kommune de Tvedestrand. Au début, il a cru qu'il était tombé sur un piquet d'une vieille clôture à mouton. Mais en y regardant de plus près, il s'est exclamé: "Wow, c'est une épée!".

  • Norvège - Un village de l'Âge Viking découvert en montagne

    Une équipe d'archéologues a découvert les vestiges de 21 maisons le long du sentier permettant de traverser la plaque de glace de Lendbreen. D'après les premiers résultats de la datation par le radiocarbone, elles ont été habitées entre le VIIIème et le XIIème siècle, c'est-à-dire tout au long de l'Âge Viking jusqu'au début du Moyen-Âge.

    Était-ce un hameau de fermes, un relais de chasse, une halte pour les voyageurs ou autre chose encore? Qui vivait ici et que faisaient ces gens à Neto, dans cette zone montagneuse où les sommets dépassent plus de 2000 mètres d'altitude? "Une question clé pour nous est de savoir si des gens vivaient ici à l'année", a confié l'archéologue du comté de l'Innlandet, Espen Finstad.

  • Pologne - Butin ou tribut payé aux Vikings pour sauver Paris, un trésor de deniers carolingiens découvert non loin de Truso

    Plus d'une centaine de deniers en argent frappés au IXème siècle par les souverains de la dynastie carolingienne ont été mis au jour lors de fouilles archéologiques dans le nord-est de la Pologne. Une découverte inédite dans ce pays, qui pourrait selon l'une des hypothèses des chercheurs provenir du tribut payé par le roi de Francie aux Vikings dans le but de sauver Paris d'une invasion.

    Le 2 Juin 2021, Łukasz Szczepański, archéologue du musée d'Ostróda, annonçait à la presse la découverte d'un trésor monétaire absolument unique, des pièces présentant des inscriptions en latin et une croix pattée caractérisques des deniers carolingiens, le premier du genre à avoir été mis au jour dans cette partie de l'Europe.

  • Norvège - Un site de l'Âge Viking sous la cathédrale de Stavanger

    Alors que les fouilles ont failli ne jamais avoir lieu, les archéologues ont eu un aperçu de ce qui se trouvait à l'emplacement de la cathédrale de Stavanger, avant qu'elle ne soit construite. Sous la partie nord de l'édifice, ils ont mis au jour des ossements d'animaux et des traces de peuplement qui, selon eux, dateraient de l'Âge Viking.

    La cathédrale de Stavanger est la plus ancienne de Norvège et la mieux conservée du pays. Elle a été utilisée de manière continue depuis sa construction au XIIème siècle.

    Le 15 Février 2021, des archéologues de l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU) et du Musée archéologique de l'Université de Stavanger (UiS) ont commencé à étudier le sol de quelques-unes des 18 chambres composant le vide sanitaire de l'édifice religieu, dans le cadre de travaux de restauration de la cathédrale.

  • Danemark - Deux possibles nouvelles tombes naviformes dans un célèbre cimetière de l'Âge Viking

    De nouvelles recherches ont été réalisées sur le champ funéraire des Kalvestene, un site de l'Âge Viking situé sur l'île de Hjarnø au Danemark, dont le folklore scandinave conte encore la renommée. Les archéologues ont réussi à identifier deux nouvelles sépultures qui, d'après un dessin du XVIIème siècle, seraient des bateaux de pierres.

    Il y a près d'un siècle, le Musée national du Danemark découvrait et restaurait 10 tombes naviformes datées du VIIème au IXème siècle, sur une petite île au large de la côte est, l'île danoise de Hjarnø.

    Une équipe composée de chercheurs de l'Université Flinders, à Adélaïde en Australie-Méridionale, et de Wessex Archaeology, l'une des plus grandes sociétés d'Archéologie privées du Royaume-Uni, près de Salisbury dans le Wiltshire, a récemment investigué le site funéraire, connu sous le nom de Kalvestene, et ont comparé leurs découvertes avec une des illustrations réalisées au XVIIème siècle par Ole Worm, médecin, naturaliste et collectionneur danois.

  • Angleterre - Un nouveau camp de la Grande Armée viking découvert au sommet d'une colline dans le Northumberland

    Un camp de la Grande Armée a été découvert au sommet d'une colline dans le nord de l'Angleterre. D'après les experts, il s'agirait dla base à partir de laquelle les Vikings lancèrent leurs raids dévastateurs sur les Pictes et les celtes Brittoniques.

    Depuis 15 ans les prospecteurs, équipés de leurs détecteurs de métaux, arpentent le site de 49 hectares de la vallée du Coquet, dans le comté du Northumberland, qui s'appelait Northumbrie à l'Âge Viking. Ils y ont trouvé de nombreux artefacts, parmi lesquels des pièces de jeu, des pièces de monnaie et d'autres objets indiquant tous la présence des Vikings il y a près de 1200 ans.

    Désormais, ce sont les archéologues qui ont investi le site. Selon eux, les découvertes viennent confirmer les récits des premiers chroniqueurs qui décrivent ce qu'il s'est passé après la scission en deux de la Grande Armée, à la suite de sa conquête du royaume anglo-saxon de Mercie.

  • Danemark - Des ossements d'une célèbre tombe de l'Âge Viking, disparus depuis plus d'un siècle, redécouverts au Musée national

    Des chercheurs danois du Musée national sont récemment tombés sur une boîte contenant des os humains de l'Âge Viking égarés depuis plus d'un siècle. Ces ossements, recouverts en partie de plusieurs vestiges textiles bien conservés, proviennent de l'une des tombes les plus importantes de l'Histoire du pays. Les résultats de leurs analyses esquissent le portrait d'au moins un individu de la haute société et fournissent de nouvelles données importantes sur les vêtements de l'époque.

    "Nous sommes incroyablement fiers d'avoir enfin retrouvé les os manquants. C'est un morceau important de l'histoire danoise, qui est resté caché et a été oublié pendant de nombreuses années. Maintenant, les os sont de retour, à leur place, et c'est un peu un scoop", a déclaré le professeur Ulla Mannering du Musée national du Danemark.

  • Norvège - Nouvelle découverte d'un artefact celtique vieux de 1500 ans dérobé par les Vikings

    En Avril dernier, dans le comté du Trøndelag, des prospecteurs ont fait une découverte qui enchante les archéologues: un ornement celtique vieux de 1500 ans. Cet objet 'exotique' qui faisait sans doute partie d'un butin viking, ouvre un nouveau chapitre de l'histoire locale.  

    C'est en arpentant à la recherche d'objets de valeur le champ d'un fermier à Stjørdal, près de Trondheim dans le centre de la Norvège, que les trois frères, Jørgen, Joakim et Preben Korstad, accompagnés de Håkon Beistad, ont vu leurs efforts largement récompensés. "Nous n'avons pas compris immédiatement ce que nous venions de trouver, mais nous sentions que c'était quelque chose de spécial", a confié Jørgen Korstad.

  • Islande - Une structure naviforme et des artefacts de l'Âge Viking au fond d'une grotte pour éviter la fin du monde

    Les archéologues ont découvert des ossements en quantité et des artefacts rares, provenant pour une part du Moyen-Orient, dans une grotte islandaise que les Vikings associaient au Ragnarök, synonyme de fin du monde et de la mort des dieux. Une opportunité d'acquérir de nouvelles informations sur les pratiques rituelles à l'Âge viking, la colonisation et la conversion de l'Islande au christianisme.

    La grotte de Surtshellir, longue de 1600 mètres, se situe dans le champ de lave de Hallmundarhraun, non loin d'un volcan qui s'est réveillé il y a près de 1100 ans. Les Vikings avaient alors déjà colonisé l'Islande et durent apporter des réponses culturelles et cultuelles à un environnement volcanique hostile.

    "Les impacts de cette éruption [volcanique] ont dû semer le trouble, posant des défis existentiels aux colons islandais fraîchement arrivés", souligne les chercheurs dans l'étude qu'ils ont publiée au mois de février dans la revue scientifique Journal of Archaeological Science.

  • Île de Man - Un trésor de l'Âge Viking découvert par une retraitée

    Un trésor viking du milieu du Xème siècle a été découvert par un officier de police à la retraite dans le nord de l'île de Man.

    La découverte a eu lieu en Décembre 2020, alors que Kath Giles, retraitée de la police, faisait de la prospection dans un champ équipée de son détecteur de métaux. La nouvelle a été rendue public jeudi 18 Février et les artefacts déclarés "trésor national" par le coroner de l'île de Man, Mme Jayne Hughes. 

     

  • Roumanie - Un casque d'origine viking saisi par la police

    Un casque d'origine viking a été saisi par la police de la Protection du Patrimoine. C'est une découverte absolument unique en Roumanie, mais aussi très rare en Europe. Les experts estiment que l'objet a "une valeur historique incommensurable".

    Le 7 Février 2021, les policiers de la Direction des enquêtes criminelles au Service pour la Protection du Patrimoine culturel national, ainsi que des policiers du comté de Iași, sous la coordination du Parquet rattaché au tribunal de Pașcani, ont annoncé qu'ils avaient saisi un objet archéologique de grande valeur: un casque viking.

     

  • Norvège - Un important site de l'Âge Viking découvert à Bodø questionne les archéologues

    L'étude des données collectées grâce au géoradar dans le comté du Nordland a permis de faire de nouvelles découvertes archéologiques passionnantes: 15 tertres funéraires, 32 fossés et 1257 fosses témoignent d'une importante activité humaine à Bodø à la fin de l'Âge du Fer et à l'Âge Viking, mais ils soulèvent également de nombreuses questions.

    En novembre 2019, l'archéologue Arne Anderson Stamnes du Musée de l'Université norvégienne des Sciences et de la Technologie (NTNU) a procédé à de méthodiques allers-retours à travers champs, juste à l'est du camping de Bodø, à un peu plus de trois kilomètres du centre-ville. Derrière son quad, il tractait un géoradar. Ce dernier envoie des signaux électromagnétiques dans le sol, qui permettent ensuite aux archéologues d'obtenir une sorte de radiographie des structures qui peuvent se trouver à 2 ou 3 mètres de profondeur.

  • Suède - Une remarquable pierre historiée de l'Âge Viking refait surface 300 ans après sa disparition

    Mercredi matin, une découverte archéologique extraordinaire a eu lieu dans la banlieue d'Ystad. L'une des pierres historiées du monument de Hunnestad, disparue depuis 300 ans, a été retrouvée.

    "La municipalité aménage une conduite d'égoût et des archéologues étaient sur place car il s'agit d'une zone d'intérêt archéologique. Le trou creusé est plutôt étroit, donc c'est vraiment une chance que nous l'ayons trouvée", a déclaré Anders Rosendahl, archéologue du comté de Scanie.

    Les pierres de Hunnestad [classées DR 282 à 286 dans le catalogue Rundata] sont considérées comme l'un des monuments de l'Âge Viking les plus remarquables du pays, comparables aux pierres de Jelling au Danemark.

  • Norvège - Une tombe surprenante découverte dans une île des Lofoten

    Dans une île des Lofoten, les archéologues ont découvert une tombe qui daterait de la fin de l'Âge du Fer ou du début de l'Âge Viking. Le squelette est remarquablement bien conservé, mais une hache étrangement placée pose question. 

    Gimsøya est l'une des plus petites îles habitées des Lofoten, reliée par la nationale E10 à ses plus grandes voisines, Austvågøya et Vestvågøya. Néanmoins, elle s'avère riche en patrimoine culturel. Plusieurs sites d'importance ont déjà été découverts et en particulier celui d'une ferme de l'Âge du Fer à Hov.

  • Norvège - Une singulière tombe à chambre de l'Âge Viking découverte dans le centre du pays

    Les archéologues ont découvert une tombe de l'Âge Viking, isolée en pleine campagne dans le centre de la Norvège, qui sort de l'ordinaire. Placée dans une chambre funéraire, la défunte a emporté plusieurs centaines de perles miniatures avec elle pour son dernier voyage. Mais qui était-elle?

    Après plusieurs semaines de travail minutieux sur le terrain à Hestnes, dans le sud du Trøndelag, les archéologues ne pouvaient se vanter que d'avoir trouvé des trous de poteaux et des fosses de cuisson. Aussi, lorsque les traces d'une construction rectangulaire sont apparues, le responsable des fouilles, Eystein Østmoe, a d'abord pensé qu'ils étaient tombés sur un vestige beaucoup plus récent et en somme, guère plus passionnant. 

  • Irlande - Une maison viking exposée dans un supermarché Lidl à Dublin

    Les clients d'un nouveau supermarché de Dublin vont pouvoir, entre autres, admirer les vestiges d'une maison du XIème siècle en faisant leurs courses. 

    Le 15 Octobre dernier, un nouveau supermarché Lidl a ouvert ses portes dans la rue Aungier, en plein centre-ville de Dublin. Il abrite dans son sous-sol les vestiges d'une très ancienne maison, désormais exposés sous une dalle en verre. "Lidl possède plus de 10 000 magasins dans le monde. Mais il s'agit ici de quelque chose de très singulier et cela rend l'archéologie vraiment accessible au public", a déclaré Vincent Cronnolly de Lidl Ireland.

  • Danemark - L'enquête sur la tombe viking de Gerdrup progresse: l'ADN a parlé

    C'est généralement la police qui est chargée de résoudre les affaires criminelles. Mais au Musée de Roskilde, ce sont des archéologues qui mènent l'enquête depuis des années sur une histoire de meurtre à l'Âge Viking. Grâce à de nouvelles analyses génétiques, ils ont obtenu une information qui vient chambouler toutes leurs théories.

    L'affaire qui occupe les archéologues du Roskilde Museum concerne une énigmatique double tombe de l'Âge Viking, la tombe de Gerdrup. Elle a été découverte il y a près de 40 ans dans le petit village de Gerdrup, au nord de Roskilde, sur l'île danoise de Sjælland, et elle est aujourd'hui l'un des principaux attraits du musée.

  • Suède - Un trésor de l'Âge Viking découvert dans un terrier de lapin sur l'île de Gotland

    Un habitant du sud de Gotland a trouvé un trésor de l'Âge Viking dans un terrier de lapin. Ce n'était qu'un début. Au total, un peu plus de 50 pièces de diverses monnaies et des fragments de plusieurs bijoux en argent ont été mis au jour.

    "C'est toujours quelque chose de spécial de trouver un trésor en argent. En outre, ce trésor est en très bon état, ce qui rend tout cela encore plus passionant", a déclaré Daniel Langhammer, responsable du patrimoine culturel au conseil du comté.

  • Suède - Une pierre runique de l'Âge Viking découverte en labourant un champ

    C’est en labourant son champ qu’un agriculteur suédois a fait une découverte rarissime: une authentique pierre runique jusqu’alors totalement inconnue. Elle date de l’Âge Viking et pourrait jeter un nouvel éclairage sur l’histoire locale.

    Il y a quelques années, Lennart Larsson, le propriétaire de la ferme d'Hellerö dans le comté de Småland, est tombé sur un gros rocher plat en labourant son champ. Mais ce n'est que le 9 Septembre dernier qu'il a découvert que la pierre heurtée par son tracteur était recouverte de runes sur l'une de ses faces. Elle est d'ores et déjà considérée comme "la découverte de l'année" par les archéologues.

  • Norvège - Un temple de l'Âge Viking découvert pour la première fois dans le pays à Ørsta

    Les archéologues n'en croyaient pas leurs yeux lorsqu'ils ont réalisé qu'ils venaient de trouver les vestiges d'un temple païen, certainement de l'Âge Viking. Jamais auparavant une telle découverte n'avait été faite en Norvège.

    Le bâtiment dont les vestiges ont été mis au jour à Ørsta, dans le landskap de Sunnmøre (comté de Møre og Romsdal), est un lieu de culte païen, un temple où les gens se rendaient pour vénérer Odin ou Thor, les anciens dieux du panthéon nordique, et sans doute faire des sacrifices. C'est la première fois que des traces concrètes d'un tel lieu sont découvertes en Norvège, d'après le Musée universitaire de Bergen qui gère le chantier des fouilles.

  • Norvège - Les vestiges d'une ferme qui pourrait dater de l'Âge Viking découverts par hasard dans les Îles Lofoten

    D'anciens vestiges de bâtiments ont été découverts par hasard dans les Îles Lofoten, grâce à la technologie du LIDAR. Il s'agit principalement de maisons longues qui pourraient dater de l'Âge Viking.

    À environ 1 kilomètre à vol d'oiseau du Musée viking de Borg, au nord de Leknes dans l'archipel des îles Lofoten, les archéologues ont fait une découverte passionnante. Trois maisons longues sont apparues près d'un petit bois à Vestvågøy. D'après l'archéologue Tor-Kristian Storvik, qui se réfère à de nombreuses découvertes de bâtiments de la même époque, elles remontent probablement aux premiers temps de l'Âge du Fer. "Mais elles peuvent tout aussi bien dater de l'Âge Viking comme du Moyen Âge", a-t-il indiqué.

  • Suède - Une ferme de l'Âge Viking mise au jour dans la banlieue de Stockholm

    Les vestiges d'une ancienne ferme datant de plus de 1000 ans ont été découverts à Täby, dans la province de l'Uppland. De nombreux artefacts ont déjà été mis au jour par les archéologues. Ce site pourrait apporter un nouvel éclairage sur l'apparence de la région à la fin de l'Âge du Fer et au cours de l'Âge Viking.

    Avant le lancement de travaux de construction dans le quartier de Viggbyholm, à Täby, des fouilles préventives ont débuté à l’automne 2019 sur une superficie de 8 000 mètres carrés. Au fur et à mesure des investigations sous des couches de tourbe, des traces d’habitations et de bâtiments probablement d'époques différentes ont émergé, révélant en particulier une ferme de l'Âge Viking qui devait à l'origine se tenir près d'une baie.

  • Ukraine - Le plus grand trésor de pièces de monnaie datant de la Rus'de Kiev depuis plus de 100 ans

    De rares pièces en argent de la fin du Xème siècle ont récemment été mises au jour dans l'oblast de Jytomyr, à Horodnytsia. Cela fait plus d'un siècle qu'une telle découverte n'avait pas eu lieu.

    L'historien Oleksandr Alfyorovchercheur à l'Institut d'Histoire de l'Académie nationale des sciences d'Ukraine, considère d'ores et déjà les 32 pièces comme un trésor d'importance nationale. Elles datent selon ses estimations de l'époque à laquelle la Rus' de Kiev, une principauté fondée au IXème siècle par les Varègues et leur chef viking Riourik, a frappé pour la première fois sa propre monnaie il y a plus de 1000 ans.

  • Irlande - Un trésor viking de pièces de monnaie de la Russie kiévienne découvert à Glanmire

    Un trésor composé de pièces en argent et en or a été découvert par un détectoriste à Glanmire, non loin de la ville de Cork. Originaire de la Rus' de Kiev, cette ancienne monnaie qui servait à payer les marchands et les mercenaires étrangers, fut sans doute enfouie dans le sol irlandais par un Viking.

    La découverte faite cet été par Robert Carley, amateur de détection de métaux, est tout à fait exceptionnelle et unique en son genre. Non seulement les anciennes pièces de monnaie en argent et en or de la Russie kiévienne ont été frappées en nombre extrêmement limité, mais c'est la première fois qu'il s'en trouve mises au jour en Irlande.

  • Norvège - Une épée viking vieille de 1200 ans découverte sur le site de Vinjeøra

    À Vinjeøra, dans la municipalité de Heim, les archéologues multiplient les découvertes. Cette fois-ci, ils ont mis au jour une épée de l’Âge Viking plutôt bien conservée.

    Depuis 2019, le Musée du NTNU (l'Université Norvégienne de Sciences et de Technologie) mène des fouilles archéologiques sur place, dans le cadre des travaux d'amélioration du réseau routier autour de l'autoroute E39. Ainsi, l'automne dernier, ils ont trouvé les vestiges d’une maison mortuaire [cfUne rarissime maison mortuaire de l'Âge Viking découverte au milieu d'un tumulus] et d'une tombe à deux bateaux [cfDeux bateaux découverts dans une mystérieuse tombe de l'Âge Viking].

  • Norvège - Une épée du début de l'Âge Viking découverte par un détectoriste

    Le 16 Août dernier, un bout de ferraille rouillé apparemment sans intérêt a retenu l'attention d'un passionné de détection des métaux. C'est en réalité un modèle rare d'épée datant du début de l'Âge Viking et les archéologues du comté de l'Innlandet saluent l'état de conservation exceptionnel de l'artefact.

    Vegard Høystad-Lunna possède un détecteur de métaux depuis 2015 et porte un grand intérêt à l'histoire locale. Partir à la recherche de vieux objets cachés juste sous la surface du sol est son passe-temps favori. "J'y vais dès que je le peux", a déclaré Høystad-Lunna.

  • Danemark - Une valkyrie de l'Âge Viking recréée en 3D

    L'empreinte d'une valkyrie dans des moules servant à fabriquer des bijoux à Ribe, a pu être reconstituée grâce à une technologie de dentisterie. Elle a non seulement révélé de nouveaux détails sur son apparence mais devrait aussi à terme permettre aux archéologues de collecter de nombreuses données pour cartographier les routes commerciales des Vikings.

    Le valhalla est le lieu, dans la mythologie nordique, qui accueillaient les plus valeureux guerriers vikings morts au combat. Que l'un ou l'autre puisse avoir la chance d'arriver dans ce royaume des morts dépendait des valkyries. Elles avaient la charge de désigner sur le champ de bataille les guerriers qui devaient mourir pour devenir des einherjar aux côtés du dieu Odin.

    Dans une nouvelle étude publiée ce mois d'Août dans la revue Journal of Archeological Science, des archéologues danois en collaboration avec l'École de Médecine dentaire d'Aarhus ont recréé un moule de l'une de ces légendaires valkyries.

  • Angleterre - Le casque de Yarm, premier casque viking découvert dans le sol britannique

    Le casque trouvé à Yarm, dans les années 1950, est un casque viking très rare, comme vient de le confirmer une nouvelle recherche. Il est le premier jamais découvert en Grande-Bretagne et seulement le deuxième casque viking au monde a avoir été mis au jour presque complet.

    Le casque à lunettes a été trouvé dans la rue de Chapel Yard, à Yarm, une petite ville du Yorkshire du Nord située sur la rive sud de la Tees, par des ouvriers en train de creuser les tranchées devant accueillir les nouvelles canalisations d'égout.

  • Les Orcades - Un réseau de voies navigables de l'Âge Viking redécouvert grâce à la toponymie

    Un ancien réseau de voies navigables datant de l'Âge Viking a été mis au jour par une équipe de chercheurs et d'archéologues. Tombé dans l'oubli, il permettait autrefois de relier une grande partie des fermes de l'archipel des Orcades au centre du pouvoir basé à Birsay.

    La curiosité des chercheurs a été éveillée par un ensemble de toponymes en vieux norrois liés à la navigation, alors que les lieux qu'ils servent à désigner se trouvent dans le centre de l'archipel, à plusieurs kilomètres de la mer et de l'océan.

  • Pologne - À la recherche du cimetière viking de Truso

    Les archéologues sont actuellement à la recherche d'un cimetière viking dans la légendaire colonie de Truso, fondée au VIIIème siècle par les Danois près de Janów Pomorski, en Pologne.

    Du VIIIème au début du XIème siècle, Truso fut une importante ville portuaire de la mer Baltique et une cité commerciale viking où se vendaient des produits artisanaux spécifiques, tels que toutes sortes d'objets forgés sur place, des bijoux, de l'ambre et des cornes. Wulfstan de Hedeby, un voyageur anglosaxon, en fit une description détaillée vers 890 traduite en vieil anglais par le roi Alfred le Grand.

  • Norvège - Une place commerciale de l'Âge Viking découverte à Sandtorg par un étudiant en Archéologie

    À l'aide d'un détecteur de métaux, Tor-Kjetil Krokmyrdal​ a découvert ce qui est la plus ancienne place commerciale du nord de la Norvège à ce jour. À présent, il a changé de profession, et a fait de sa passion pour l'Archéologie un emploi à plein temps.

    Dans sa récente thèse de maîtrise en Archéologie à l’Université de Tromsø en Norvège, Tor-Ketil Krokmyrdal a démontré qu’un établissement commercial, jusqu'alors inconnu, existait à l’époque viking à Sandtorg, dans la kommune de Tjeldsund (comté de Troms og Finnmark).

  • Estonie - Les Finnois de la Baltique, ces Vikings méconnus

    Une archéologue estonienne soutient que les Finnois de la Baltique, les gens qui vivaient autrefois en Finlande et en Estonie, étaient aussi des Vikings. Un fait que beaucoup de monde, selon elle, tend encore à ignorer. De nouvelles fouilles d'un port de l'Âge Viking à Saaremaa et la création d'une fondation dédiée à la recherche sur l'Histoire de l'île devraient bientôt y remédier.

    L'archéologue de l'Université de Tallinn, Marika Mägi, qui partage son temps entre l'Estonie et le Danemark, a publié plusieurs études sur les marins de l'Âge Viking. Elle mène depuis de nombreuses années une longue croisade pour faire émerger tout un pan occulté de l'Histoire des Vikings, mais se heurte régulièrement à un mur.

  • Danemark - Un important trésor de l'Âge Viking découvert dans la péninsule de Salling

    Début Juin, les archéologues ont achevé de mettre au jour un important trésor en argent de l'Âge Viking. Il se trouvait enfoui dans un champ situé entre Rødding et Vejby, dans l'ouest de la péninsule de Salling. 

    Le trésor se compose principalement de petits lingots et de pièces de monnaie arabe en argent. Certaines sont intactes mais d'autres ont été découpées. "Je pense qu'il s'agit du trésor d'un homme important de la région", a déclaré Inge Kjær Kristensen, responsable des collections du Musée de Salling, à Skive pour la région du Jutland central.

  • Islande - Le mythe de la colonisation viking renversé par les dernières découvertes archéologiques

    Des archéologues mènent actuellement des fouilles à la ferme de Stöð, dans l'Est de l'Islande. Les artefacts et les vestiges qu'ils mettent au jour sur ce site de l'Âge Viking ébranlent le récit mythique de la colonisation du pays: des camps saisonniers ont précédé l'établissement permanent des Vikings sur la 'Terre de Glace'.

    Il était une fois un brave chef viking appelé Ingólfur Arnarson. Il voyagea avec sa famille et ses esclaves à la recherche d'une terre au-delà de la mer que seule une poignée d'explorateurs avait visitée jusque-là. Quand Ingólfur vit cette nouvelle terre inhabitée émerger de la mer, ne sachant rien de ses opportunités ou des défis qu'elle présentait, il demanda aux dieux des instructions sur l'endroit où s'installer. Ingólfur fit jeter les montants sculptés de son haut-siège par-dessus bord, prêtant serment de construire sa ferme à l'endroit où ils toucheraient terre.Les dieux firent s'échouer les montants dans la baie de l'actuelle Reykjavik, où Ingólfur élut domicile en 874.

  • Suède - Du jardin à la tombe, les fleurs pourraient décliner l'Âge Viking en technicolor

    Lorsqu'un spécialiste en matière de plantes anciennes suit les archéologues sur le terrain, ils trouvent de beaux jardins et des tombes fleuries spectaculaires. C'est ainsi que la sépulture d'une femme de l'Âge du Fer enterrée sur un lit de fleurs jaunes a été découverte à Bådstorp, l'automne dernier. Un plaidoyer en faveur de l'archéobotanique, capable de rendre au passé et, en particulier à l'Âge Viking, ses couleurs. 

    La tombe aux fleurs se situe à Bådstorp, au pied du massif de Kolmården et juste à côté de la baie de Bråviken. C'est l'une des quelque 150 tombes qui composent le plus grand cimetière connu de l'Östergötland, utilisé au cours de l'Âge du Fer ancien et de l'Âge de Vendel, jusqu'à la fin de l'Âge Viking. Les fouilles se sont achevées en ce début d'année, pour faire place à une piste de ski de fond rejoignant l'Ostlänk.

  • Danemark - La plus grande forteresse viking du pays découverte sur l'île de Falster

    La fouille archéologique d'une immense enceinte sur l'île de Falster va débuter mardi 2 Juin 2020. Et il se pourrait que les découvertes sur ce site, où est censée se trouver la plus grande fortification viking du pays, puissent changer l'Histoire danoise établie, de l'Âge Viking et du Moyen Âge.

    Depuis 2016, le lieu a fait l'objet de discrètes investigations ces dernières années, et les archéologues pensent qu'il s'agit de la plus grande des forteresses de l'époque viking connues à ce jour au Danemark.

    La forteresse de Trygge n'est pas une forteresse circulaire, mais un complexe de 7,8 hectares et de 1,5 kilomètre de cironférence,  qui aurait apparemment joué un rôle important dans la défense et l'administration de Falster durant plusieurs siècles. Il aurait été utilisée de 850 à 1250, d'après une estimation prudente des chercheurs à l'origine de la découverte. Mais il semblerait que le site fortifié ait été utilisé avant même le IXème siècle.

  • Norvège - Une tombe de l'Âge Viking découverte sous le plancher d'une maison de famille

    D'abord une perle de verre, puis une tête de hache en fer... tels sont les objets pour le moins inattendus que Mariann Kristiansen et son mari ont découverts la semaine dernière en entamant des travaux de rénovation dans leur maison. Tout indique la présence d'une tombe qui pourrait dater de l'Âge Viking.

    Le couple souhaitait isoler le plancher de l'ancienne maison familiale à Seivåg, une localité de la kommune de Bodø, dans le comté de Nordland. Après avoir retiré la dalle et enlevé le sable qui se trouvait en dessous, ils sont tombés sur plusieurs grosses roches. Alors qu'ils ne se doutaient de rien, des artefacts ont commencé à apparaître indiquant que la maison avait été édifiée au-dessus d'une sépulture qui pourrait dater de l'Âge Viking. "Ce n'est que plus tard que nous avons réalisé ce que cela pouvait être", a confié le couple.

  • Norvège - Une troisième barque potentiellement de l'Âge Viking découverte à Froland, en 88 ans

    Vendredi dernier, le 8 Mai, Frode Øina Andreassen a fait une découverte surprenante sur sa propriété. Sous un mètre de boue, gisait une vieille barque. Elle pourrait dater de l'Âge Viking, à l'instar des deux autres qui ont été trouvées au même endroit, il y a 88 ans.

    "J'ai immédiatement réalisé de quoi il s'agissait et que je venais de trouver la troisième embarcation de ce type sur la propriété. J'ai ressenti une montée d'adrénaline", a déclaré Frode Øina Andreassen à Frolendingen, le journal local indépendant de la municipalité de Froland. 

  • Norvège - De macabres rituels funéraires à l'Âge Viking

    À l'Âge Viking, les gens avaient une relation à la mort complètement différente de celle entretenue de nos jours. De nouvelles recherches ont en effet établi que les Vikings vivaient avec des morceaux de crânes et des enfants mort-nés dans leur maison.


    La culture populaire livre une image claire de la façon dont les gens traitaient les morts au cours de l'Âge Viking  Les films et les livres parlent de défunts guerriers et marchands placés sur des navires brûlés en mer ou enterrés sous d'immenses tumuli. Ils emportaient avec eux leurs objets les plus précieux, à commencer par leur bateau, lors de leur dernier voyage vers le valhalla, le royaume des morts du dieu Odin. Mais les découvertes archéologiques racontent une toute autre histoire.

  • Espagne - Os Moutillós, une enclave viking en Galice?

    Depuis 2014, des archéologues ont mené plusieurs campagnes de fouilles en Galice, à la fois sur le promontoire d'Os Moutillós qui surplombe la plage de San Román et non loin de là, sur l'île de Coelleira. Les découvertes d'un mur défensif, d'un large fossé et des traces d'incendie sont autant d'indices de la présence des Vikings, mais à ce jour les preuves d'un établissement sur la côte de Lugo font encore défaut. 

    Durant l'été 2017, l'équipe d'archéologues dirigée par Iñaki Sagredo a mené, avec le soutien financier du conseil municipal d'O Vicedo, la troisième campagne de fouilles sur le site d'Os Moutillós, où des experts et beaucoup d'habitants de la région pensent qu'une motte castrale a été érigée par les Vikings. 

  • Espagne - Des ancres et des pierres de lest abandonnées par les Vikings mises au jour par les tempêtes

    Deux ancres et un grand nombre de pierres de silex qui pourraient provenir de bateaux vikings ont été découverts sur une plage à O Vicedo. Cette plage se trouve à proximité d'un site fortifié que plusieurs spécialistes et une partie de la population locale considèrent depuis sa découverte en 2011 comme une motte castrale édifiée par les hommes du Nord.

    Après les tempêtes du début du mois de Mars 2014, deux énormes ancres en pierre et plus d'une cinquantaine de pierres de lest en silex, qui pourraient avoir environ 10 ou 11 siècles, sont apparus sur une plage à O Vicedo, une commune de la province de Lugo, en Galice. "Pour le meilleur et pour le pire, la mer a fait son travail", a déclaré Manuel Miranda, porte-parole de l'association Mariña Patrimonio.

  • Espagne - La cajita de San Isodoro, le seul et unique artefact viking du pays

    Les incursions des Vikings dans la péninsule ibérique sont essentiellement connues grâce aux chroniques chrétiennes, aux récits arabes et aux sagas nordiques, toutes rédigées au Moyen Âge. Les traces tangibles de leur passage n'ont pas fait l'objet de découverte archéologique à ce jour. Toutefois, le musée de la basilique collégiale de Saint Isidore, à León, abrite le seul artefact viking attesté en Espagne, la petite boîte de San Isidoro.

    Entre le IXème et le XIème siècle, les régions du nord ouest de l'Espagne et du Portugal actuels ne furent pas épargnées par les Vikings. Des villes telles que Gijón, Saint-Jacques-de-Compostelle, La Corogne, Lugo, Pampelune, Séville, Cadix ou Orihuela, entre autres subirent plusieurs vagues d'attaques de durée et d'intensité variables: la première vers 844, la seconde entre 858 et 861, une troisième de 966 à 971 et la dernière vers 1008.

  • Norvège - Un col de montagne, parsemé d'artefacts vikings rares, sauvé de l'oubli par la fonte des glaces

    Alors que la fonte des glaces s'accélère en Norvège, un col de montagne oublié de tous a refait surface dans le comté d'Innlandet, donnant lieu à une multitude de découvertes archéologiques rarissimes. Toutes témoignent d'une histoire remarquable de voyage en haute altitude, de transhumance et de commerce à longue distance entre le IVème et le XVIème siècle, avec un pic de fréquentation autour de l'an 1000, à l'Âge Viking.

    C'est en 2011 que l'équipe du Programme d'Archéologie des Glaciers, intitulé Secrets of the Ice, commença à effectuer des relevés à 1900 mètres d'altitude, le long du bord supérieur de la plaque de glace de Lendbreen, sur la crête de Lomseggen. Et ce n'est pas un hasard s'ils travaillaient à cet endroit précis. Dans les années 1970 et 1980, des découvertes de plusieurs artefacts, dont une lance de l'Âge Viking en parfait état, avaient déjà été signalées aux autorités compétentes.

  • Danemark - Le monde tel que les Vikings se le représentaient

    Le Musée national du Danemark lance un nouveau projet de recherche sur le thème majeur de la vision du monde des Vikings. Les sépultures, les artefacts, les bijoux et bien plus encore sont autant de témoignages des concepts et des croyances des Vikings il y a plus de 1000 ans.

    Des graines de jusquiame noire, un pot de graisse et les restes d'une baguette conçue pour faire de la magie, voilà quelques-unes des choses insolites qu'une völva- une sorte de chamane à l'époque viking - a emporté dans la tombe, lorsqu'elle a été mise en terre au Xème siècle à la forteresse de Fyrkat, près de Hobro. 

  • Danemark - Du cuivre dans les cuisines de l'Âge Viking

    Terre cuite, bois, métaux, l'homme a façonné divers matériaux pour fabriquer des ustensiles tout au long de son Histoire. Une nouvelle recherche met à présent en lumière l'utilisation du cuivre dans les cuisines de l'Âge Viking et du Moyen Âge.

    À première vue, personne ne s'attend à ce que des ossements datant de plusieurs centaines d'années à un plus d'un millénaire, soient en mesure de révéler la nature des ustensiles de cuisine de leur époque. C'est sans compter sur le professeur Kaare Lund Rasmussen, chimiste à l'Université du sud du Danemark (SDU), et son intérêt pour l'archéométrie [analyses physico-chimiques d'objets et de matériaux d'intérêt archéologique et historique].

  • Pays-Bas - Un anneau viking en argent, rare témoignage de tout un pan de l'histoire néerlandaise

    Le 2 Avril dernier, un bijou de l'Âge Viking est venu enrichir les collections médiévales néerlandaises du Rijksmuseum van Oudhede, le Musée national des Antiquités à Leyde. Il s'agit d'un anneau en argent du Xème siècle.

    D'après Annemarieke Willemsen, la conservatrice des collections du Moyen Âge au musée, cet anneau a probablement été porté en pendentif, peut-être sur un cordon en cuir autour du cou. C'est du moins ce que les marques d'usure au niveau de la partie la plus mince du bijou tendent à indiquer.

  • Danemark - L'un des plus grands trésors de l'Âge Viking jamais découverts sur l'île de Fionie

    Un archéologue amateur a découvert, grâce à son détecteur de métaux, un important trésor de l'Âge Viking comprenant, entre autres, des pièces de monnaie arabe du Xème siècle. Le mercredi 25 Mars, un inspecteur des musées de la ville d'Odense s'est rendu sur place pour mener les fouilles.

    Le détectoriste Alex Johansen n'oubliera probablement jamais le jour où il a découvert ce trésor en argent de l'Âge Viking dans un champ aux alentours de Søndersø, dans le nord de l'île de Fionie. "C'est un trésor vraiment particulier qui a été mis au jour, datant du Xème siècle environ. La découverte se compose de pièces de monnaie en argent d'origine arabe qui sont coupées en morceaux, et de bijoux originaires du Danemark", a annoncé l'inspecteur des musées de la ville d'Odense, Mogens Bo Henriksen.

  • Norvège - La Scandinavie de l'Âge du Fer et de l'Âge Viking se dévoile grâce aux toponymes

    De temps à autre, il arrive que des chercheurs aient la chance de pouvoir s'écrier "Eurêka!", quand un ensemble d'informations se cristallise pour soudainement faire émerger une toute nouvelle théorie. C’est exactement ce qui est arrivé à Birgit Maixner du Muséum d'Histoire naturelle et d'Archéologie de Trondheim en étudiant à la fois des artefacts et des toponymes.

    La chercheuse était en train de répertorier des découvertes faites par des prospecteurs équipés de détecteurs de métaux dans le sud-est de la Norvège, lorsqu'elle a eu une éclair de génie. "L'idée m'est venue alors que je travaillais sur des découvertes archéologiques provenant de trois endroits différents qui portent le même nom: Sem à Hokksund, Sem à Tønsberg et Sem à Nøtterøy", a déclaré Birgit Maixner, qui est professeure agrégée au Département d'Archéologie du Muséum.

  • Irlande - La première colonie viking de Dublin apparaît sous un jour nouveau

    De nouvelles fouilles archéologiques sont en train de redéfinir le vrai visage de la première colonie viking, lorsque naquit Dublin qui s'appelait alors Dubh Linn, littéralement "le marais noir" en gaélique. Cette colonie aurait été bien plus grande que ne le pensaient les chercheurs et les historiens jusqu'à présent.

    Les fouilles se déroulent actuellement sur Ship Street, près de l'endroit où se trouvent les vestiges de l'une des plus anciennes églises de Dublin, St Michael le Pole, fondée au VIème siècle.

  • Les Orcades - Un cimetière picte et viking menacé par les tempêtes de la Mer du Nord

    Les tempêtes qui ont frappé l'archipel des Orcades au cours des derniers mois, ont gravement endommagé un cimetière, révélant et éparpillant de nombreux ossements humains. L'urgence est grande car les archéologues pensent que le site pourrait contenir des informations capitales sur la période de transition historique entre les Pictes et les Vikings.

    Sur un île tout au nord de l'archipel, les archéologues livrent à présent une course contre la montre pour fouiller complètement l'ancien cimetière de Newark et le préserver. Ce sont des sacs de sable qui font actuellement office de protection contre les éléments. Le site est en effet particulièrement exposé à l'impact des vents du sud-est et le sol, qui retient de grands volumes d'eau de pluie en raison de sa nature argileuse, est sujet aux glissements de terrain.

  • Norvège - Il était une fois l'Âge Viking...Une nouvelle étude explique pourquoi tout a commencé

    Jusqu'à présent, personne n'a pu expliquer ce qui a poussé les Vikings à quitter la côte ouest de la Norvège et à traverser la mer du Nord pour aller piller l'Écosse, l'Irlande ou la France. Mais une équipe d'archéologues et de géologues a peut-être enfin réussi à démêler l'imbroglio des prémices de l'Âge Viking.

    Pendant des années, ils opérèrent sur les eaux intérieures, se cachèrent derrière des îles et des îlots ou à l'embouchure des profonds fjords de l'ouest, où ils détroussaient les marchands de leurs riches cargaisons passant par là. Le commerce était devenu prospère et les pirates se trouvaient donc probablement à la tête d'une entreprise assez lucrative.

    Mais quelque chose s'est produit. Tout à coup, ils quittèrent leurs eaux natales pour d'autres rivages plus lointains. Vers la fin du VIIIème siècle, les Vikings traversèrent la mer du Nord et, ce faisant, lancèrent une nouvelle ère historique: l'Âge Viking.

  • Norvège - Une épée de l'Âge Viking découverte sur l'île Dønna

    En seulement quelques jours, l'amateur d'Archéologie Ben-Harry Johansen a trouvé une pièce de monnaie vieille de 2000 ans et une épée viking richement décorée datant environ d'un millénaire à Våg, sur l'île Dønna.

    Les deux découvertes ont été faites à l'automne 2016, mais ce n'est que maintenant que les résultats sont communiqués. "La pièce de monnaie ne reposait qu'à 15 centimètres de profondeur dans la terre, dans la couche dite arable que les personnes munies de détecteurs de métaux sont autorisées à fouiller. C'était très exaltant", s'est remémoré Ben-Harry Johansen avec enthousiasme.

  • Angleterre - Une pièce de jeu de la période du fameux raid viking de 793 découverte à Lindisfarne

    Un artefact en verre bleu et blanc a été découvert au mois de Septembre dernier à Lindisfarne. C'est seulement la deuxième pièce de ce genre mise au jour dans les îles britanniques. D'après les archéologues, elle constituerait un lien tangible rarissime entre le monastère et les premiers pillards vikings. 

    Il n'est pas grand et aurait facilement pu être jeté comme un vulgaire caillou par une main moins prudente. Mais ce petit morceau de verre travaillé vieux de 1200 ans, découvert à Lindisfarne, s'est révélé être un trésor archéologique unique, qui permet de relier l'île de Northumbrie aux Vikings, au tout début d'une des périodes les plus turbulentes de l'histoire anglaise.

  • Norvège - Le bateau de Gjellestad entre dans l'histoire de l'Âge Viking

    Les archéologues ont confirmé que le bateau-tombe de Gjellestad date de l'Âge Viking. Ils ont pu également déterminé dans quelle région le navire a été construit. Mais il reste, selon eux, beaucoup encore à découvrir, à la fois dans et tout autour de la sépulture, et la conservation du bateau est menacée. Un appel de détresse entendu par le ministre de l'Environnement.

    Pendant deux semaines en Août et Septembre 2019, les achéologues ont mené des investigations sur le site du bateau de Gjellestad, découvert fin 2018 à Halden grâce aux relevés d'un géoradar. [Lire sur Idavoll: Un bateau viking découvert grâce au géoradar à Gjellestad]. Ils ont réussi à trouver la quille du navire et ont procédé à des prélèvements d'échantillons de bois pour les analyser. Les résultats viennent de tomber, apportant des réponses très attendues, mais soulevant un faisceau de nouvelles questions de la part de chercheurs inquiets pour sa conservation.

  • Pologne - Quatre Vikings, membres de l'élite du pays, reposent dans un cimetière en Poméranie

    De récentes analyses ont permis de confirmer que quatre individus enterrés au XIème siècle avec de riches offrandes funéraires, dans le cimetière de Ciepłe en Poméranie, sont originaires de Scandinavie. C'est la preuve, selon les chercheurs, que des personnes d'origine étrangère ont contribué à former l'élite du Royaume de Pologne des premiers Piast.

    Ciepłe est un petit village situé près de Gniew, en Poméranie, dans le Nord de la Pologne. Les archéologues ont découvert là une nécropole datant du début de la formation de l'État polonais, à l'époque des premiers Piast, soit le règne de Boleslas Ier, dit le Vaillant (967-1025), premier souverain polonais à être couronné roi en 1025. Ils ont mené des fouilles sur le site et étudié le contenu de plus de 60 tombes à ce jour. Ils pensent qu'il pourrait y en avoir davantage, mais après dix ans de recherches, les premiers résultats de leur travaux viennent d'être publiés. 

  • Groenland - Une économie trop dépendante de l'ivoire de morse responsable de l'effondrement des colonies vikings

    Les scientifiques ont du mal à comprendre pourquoi, après des centaines d'années, les Vikings installés là depuis la fin du Xème siècle ont soudainement abandonné leurs colonies du Groenland. De nouvelles recherches menées par une équipe de scientifiques norvégiens et britanniques suggèrent que leur dépendance économique excessive vis-à-vis des défenses de morses en serait la cause principale.

    L'exploitation des populations de morses par les colons nordiques du Groenland fut durable pendant plus d'un siècle. Au XIIIème siècle, cependant, cette source de revenu fut semble-t-il mise à mal par une économie de marché de plus en plus mondiale. D'après la nouvelle étude consultable en ligne sur Science Direct, et publiée dans la revue scientifique Quaternary Science Reviews de février 2020, les Norvégiens auraient peut-être payé le prix fort d'une stratégie commerciale mal avisée: celle de continuer à alimenter coûte que coûte le marché européen en ivoire de morse.

    Mais, selon d'autres chercheurs, ces nouvelles données bien que pertinentes ne peuvent expliquer, à elles-seules, la disparition des 'Vikings' au Groenland. 

  • Suède - La pierre de Rök, érigée à l'Âge Viking par crainte d'une catastrophe climatique, selon une nouvelle étude

    Depuis plus de cent ans, les chercheurs tentent de déchiffrer le sens de ses inscriptions et de le relier à des actes héroïques. Mais selon une récente étude, la pierrre de Rök, l'une des pierres runiques les plus célèbres du monde, aurait été érigée par les Vikings afin de conjurer une nouvelle crise climatique après la survenue de famines et de phénomènes météorologiques désastreux en Scandinavie.

    Datée à la fin du IXème siècle, la pierre de Rök dressée près du lac Vattern, dans la province d'Östergötland, le centre-sud de la Suède, porte l'inscription runique la plus longue du monde avec plus de 700 runes parfaitement lisibles couvrant ses cinq côtés.

    Une approche collaborative et interdisciplinaire entre quatre chercheurs montre à présent comment le monument peut être compris dans le contexte socioculturel et religieux du début de l'Âge Viking en Scandinavie.

  • Île de Man - Un petit lingot d'argent de l'Âge Viking qui pèse lourd dans l'histoire locale

    Un lingot d'argent vieux de 1 000 ans a été trouvé en Septembre dernier par un détectoriste. D'après l'organisme en charge du patrimoine, il s'avère "d'une réelle importance" pour comprendre la période Viking sur l'île de Man.

    Le lingot  d'argent, de forme oblongue, mesure 3,5 cm et a été trouvé par Lee Morgan dans le sud de l'île au mois de Septembre 2019. Le Manx National Heritage (MNH), un organisme de l'île de Man chargé de la protection et de la valorisation du patrimoine culturel et historique insulaire, a déclaré que la découverte allait aider à "construire une vision plus grande et plus claire de l'Âge Viking."

  • Grande-Bretagne - Les ossements d'Emma de Normandie auraient été retrouvés à la cathédrale de Winchester

    Les ossements de la reine anglaise Emma, épouse de Knut le Grand au XIème siècle, auraient été retrouvés dans plusieurs coffres mortuaires de la cathédrale de Winchester.

    Née aux alentours de 980, la princesse Emma de Normandie, connue également sous le nom d’Ælfgifu, fut d’abord mariée à Æthelred le Malavisé, un roi d’Angleterre combattu par les Vikings. Puis en 1017, elle se maria à Knut le Grand, un prince danois devenu roi d’Angleterre, de Danemark et de Norvège. Morte à Winchester le 6 ou inhumée dans l'Old Minster de Winchester aux côtés de son second mari et de leur fils Knud le Hardi .

    Les restes de la reine auraient été découverts dans des coffres mortuaires - des cercueils en bois peint - de la cathédrale de Winchester, et pourraient avoir été mélangés à au moins 22 autres squelettes, d'après les chercheurs, lorsque la cathédrale a été saccagée pendant la guerre civile anglaise en 1642.

  • Grande-Bretagne - Le site oublié de la grande bataille de Brunanburh découvert dans la péninsule de Wirral

    Le champ de bataille qui a vu la défaite d'une coalition de Vikings, d'Irlandais et d'Ecossais, et la naissance de l'Angleterre telle qu'elle est de nos jours, a enfin été découvert. Mais les archéologues se gardent de révéler, pour le moment, où il se trouve précisément.

    Depuis longtemps, les historiens pensent que la bataille décisive de Brunanburh a sauvé l'Angleterre des envahisseurs vikings il y a 1 000 ans. Malgré l'importance de l'événement, le lieu de cet affrontement - qui a vu la mort de cinq rois différents - est resté un mystère pendant des siècles.

  • Norvège - Un bateau vieux de plus de 1000 ans découvert sur l'île Edøya grâce au géoradar

    Près d'un an après la découverte du bateau tombe de Gjellestad, un autre navire datant probablement de l'Âge Viking, voire plus ancien encore, a été retrouvé grâce au géoradar, dans la municipalité de Smøla.

    Des archéologues du comté de Møre et Romsdal et de l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU) ont découvert des traces d'un navire sur Edøya, une île de la municipalité de Smøla, à deux pas de l'église de la paroisse d'Edøy. "C'est une découverte qui revêt une importance à la fois nationale et internationale", a déclaré Ola Elvestuen, ministre du Climat et de l'Environnement.

  • Norvège - Une pointe de flèche de l'Âge Viking découverte par un promeneur

    Une pointe de flèche en fer d'une longueur de 12 cm a été découverte dans la montagne près d'Eidfjord, à l'extrémité du Hardangerfjord. Elle daterait de la fin de l'Âge Viking.

    Avec la fonte des glaciers qui s'accentue, les artefacts historiques refont de plus en plus fréquemment surface. Un simple promeneur, en villégiature dans la vallée de l'Isdalen, est tombé par hasard sur l'un d'entre eux.

  • Norvège - Deux bateaux découverts dans une mystérieuse tombe de l'Âge Viking

    Les archéologues ont découvert une mystérieuse tombe de l'Âge Viking. Un seul et même tertre funéraire pour deux bateaux, l'un abritant le squelette d'une femme, l'autre celui d'un homme, enterrés à 100 ans d'écart.

    Les archéologues de l'Université norvégienne de Sciences et de Technologie (NTNU) ont achevé les fouilles de deux bateaux tombes au mois d'Octobre dernier. La surprenante découverte a eu lieu lors des fouilles menées dans le cimetière d’une des fermes de l’Âge Viking à Vinjeøra, dans le cadre des travaux d'amélioration du réseau routier autour de l'autoroute E39.

  • Norvège - Les églises en bois debout sont encore plus anciennes qu'on ne le pensait

    Des scientifiques sont parvenus à dater avec plus de précision plusieurs églises en bois debout de Norvège. Ils ont pu déterminer qu'un certain nombre d'entre elles sont plus anciennes que les historiens ne le pensaient.

    Dans le cadre du programme Stavkirke, porté par le Riksantikvaren [l'organisme gouvernemental chargé de la gestion du patrimoine culturel en Norvège], des dendrochronologues de l'Université norvégienne de Sciences et de Technologie (NTNU) ont reçu un financement afin d'étudier de plus près les églises en bois debout du pays. Les résultats sont au rendez-vous. "Maintenant, nous connaissons l'âge exact de certaines églises en bois debout", a déclaré Terje Thun, professeur associé au NTNU et l'un des plus grands experts du pays en dendrochronologie.

  • Grande-Bretagne - Une potentielle blessure de combat sur la reconstruction faciale d'une femme de l'Âge Viking

    Pour un documentaire de National Geographic, des scientifiques ont recréé le visage d'une femme de l'Âge Viking dont la sépulture contenait une impressionnante collection d'armes.  L'image qu'ils ont obtenue remet en question nombre d'idées reçues.

    Lorsque les gens pensent à un guerrier viking, ils imaginent généralement un homme barbu, musclé et terrifiant. En utilisant une technologie de pointe de reconnaissance faciale, des scientifiques britanniques viennent de redonner vie au visage aguerri d'une combattante qui vivait il y a plus de 1 000 ans.

  • Canada - Un arbre en voie de disparition permettrait de relier le Vinland des Vikings au Nouveau-Brunswick

    L'historien amateur Tim McLaughlin pense qu'une essence d'arbre en voie de disparition au Nouveau-Brunswick indique clairement que les Vikings "sont allés bien au-delà de L'Anse aux Meadows", là où se trouvait le Vinland décrit dans les sagas.

    Le noyer cendré se trouve tout le long de la basse vallée de la rivière Saint-Jean. Cette essence, autrefois assez abondante, aurait été victime d'une surexploitation excessive.

  • Norvège - Le hangar à bateau de Thorir le Chien découvert à Bjarkøy

    En 2030, 1000 ans se seront écoulés depuis la bataille de Stiklestad. Lors de cette dernière, Thorir Hund, originaire de l'île de Bjarkøy, s'est illustré en faisant partie des chefs qui tuèrent le roi St Olaf. Les archéologues viennent d'acquérir la certitude que les vestiges d'un bâtiment découverts il y a de nombreuses années, sont ceux du hangar à bateau de Thorir le chien.

    "C'est absolument incroyable! Une sensation comparable à celle que l'on éprouve face aux plus grandes découvertes de l’Âge Viking faites en Norvège", a déclaré Anne Karine Sandmo, conservatrice du comté de Troms.

  • Norvège - La première amulette en or découverte dans le Vestfold mène les archéologues à une halle viking

    La découverte par un détectoriste d'une rare amulette en or, non loin de Larvik, a conduit les archéologues à en faire une autre. Les deux réunies fournissent de nouvelles informations sur les établissements de l'élite sociale au cours de l'Âge Viking et soulignent le riche passé du Vestfold.  

    Le 19 septembre 2019, Sverre Næsheim a trouvé à l'aide de son détecteur de métaux, une amulette en or sur les terres de la ferme Hovland, dans la région agricole de Tjølling (comté de Vestfold) située entre Larvik et Sandefjord. "J'avais l'impression d'avoir encore 12 ans, c'était amusant", a confié Næsheim avant d'ajouter: "C'est historiquement intéressant et très gratifiant."

  • Les Orcades - Des Pictes aux Vikings, l'Histoire écrite dans la pierre bientôt décryptée

    La récente technologie de numérisation laser est actuellement utilisée dans l'archipel des Orcades pour étudier les anciennes inscriptions laissées par les Pictes et les Vikings.

    L'étude pourrait permettre d'en apprendre davantage sur les différentes communautés qui ont occupé successivement des sites comme celui de l'île de Brough of Birsay pendant des centaines d'années. En outre, les experts suédois à l'origine du programme espèrent qu'ils seront en mesure d'identifier le style personnel de chaque graveur. Les premiers résultats sont attendus d'ici le début de l'année 2020.

  • Estonie - Des pièces de l'Âge Viking découvertes sur l'île de Saaremaa

    Une autre découverte archéologique a été faite par un détectoriste sur la plus grande île d'Estonie, l'île de Saaremaa, quelques semaines à peine après qu'un exceptionnel bracelet en or vieux de 1700 ans ait été trouvé. Ce sont des pièces de monnaie arabe, témoins des activités commerciales des Vikings dans la région de la mer Baltique.

    Quelques dizaines de pièces de monnaie en argent ainsi que des artefacts datant de l'Âge Viking ont été mis au jour à Saaremaa. C'est un détectoriste qui les a trouvés et, conformément à la législation estonienne, les a déclarés à l'autorité compétente. "Nous exprimons notre reconnaissance au prospecteur qui a remis ces découvertes à la Commission de protection du patrimoine, car grâce à cela une partie importante de l'histoire insulaire de Saaremaa sera préservée", a déclaré le Musée de l'île sur sa page facebook, le 4 Octobre 2019.

  • Danemark - Un étrange pendentif de l'Âge Viking découvert par un détectoriste

    Un prospecteur équipé de son détecteur de métaux a découvert un exceptionnel pendentif de l’Âge Viking dans un champ, non loin de Ribe. Et déterminer quel animal le bijou peut bien représenter, s'est révélé une tâche ardue.

    "Est-ce un ours ou un hérisson? Est-ce une tortue ou bien un tatou? Aucun des deux derniers, c'est certain, car les Vikings ne connaissaient ni les tatous, ni les tortues", a déclaré Claus Feveile, expert de l’Âge Viking et inspecteur au Musée du Sud-Ouest du Jutland (Sydvestjyske Museer). Ce dernier a cherché à identifier l'animal qui est vraiment représenté sur le bijou découvert par le détectoriste Henrik Brinch Christiansen, dans un champ d'Obbekær, à 10 km de Ribe.

  • Estonie - Une centaine d'épées de l'Âge Viking découvertes dans le nord du pays

    Les archéologues ont mis au jour les débris d’une centaine d’épées vikings. Il s'agit de la plus importante découverte de cette sorte en Estonie à ce jour, et elle compte quelques modèles très rares.

    Les diverses parties de ces armes ont été trouvées à la fin de l'automne dernier sur deux sites très proches l'un de l'autre, dans une région côtière du nord de l'Estonie correspondant au territoire de l'ancien comté de Rävala. Il est question de dizaines d'objets, principalement des débris d'épées et quelques fers de lance.

  • Norvège - Une rarissime maison mortuaire de l'Âge Viking découverte au milieu d'un tumulus

    Les vestiges d'une maison récemment découverts au milieu d'un tertre funéraire fournissent de nouvelles informations sur la façon dont les Vikings enterraient leurs morts.

    "C'est une découverte très rare et intéressante", a déclaré Raymond Sauvage, archéologue au Musée d'Histoire naturelle et d'Archéologie, rattaché à l'Université norvégienne des Sciences et de la Technologie (NTNU) à Trondheim. Il dirige les fouilles sur un site funéraire se trouvant dans l'une des grandes fermes de l'Âge Viking à Vinjeøra, un village de la municipalité de Heim dans le comté de Trøndelag.

  • Norvège - Le tertre d'Olaf, une sépulture intacte de l'Âge Viking dans la vallée de Gudbrand

    Que se cache-t-il sous le tertre d'Olaf à la ferme de Dale-Gudbrand? Depuis des centaines d’années, cette question reste sans réponse. Mais en 2020, le site va enfin être sondé à l'aide d'un radar à pénétration de sol.

    L'actuel village de Hundorp, dans la municipalité de Sør-Fron, fut à l'origine le centre religieux et politique de la vallée de Gudbrand. En 2012, dans le cadre d'un chantier de développement de l'E6, Ingar M. Gundersen, archéologue au Musée d'Histoire culturelle à Oslo, avait effectué des fouilles préventives sur le prestigieux site, qui compte notamment la plus grande collection de tertres funéraires monumentaux de l'est de la Norvège. 

    Les recherches vont à présent se concentrer sur le tertre d'Olaf qui daterait de l'Âge Viking. "Nous ne pensons pas que le tertre ait déjà été pillé ou fouillé. Il semble intact", a annoncé Gundersen.

  • Danemark - Erritsø, une forteresse viking au cœur du "Game of Thrones" danois

    Selon de récentes recherches, une forteresse viking qui se situe dans le détroit du Petit Belt aurait joué un rôle stratégique important au cours du IXème siècle, dans la lutte pour le pouvoir au Danemark.

    Ces dernières années, les archéologues ont mené un vaste chantier de fouilles situé sur un promontoire de la région, au sud de Fredericia. Ils ont mis au jour les vestiges d'une place forte unique pour l'époque.

    Au printemps 815, l'empereur Louis le Pieux (roi d'Aquitaine jusqu'en 814, puis empereur d'Occident jusqu'à sa mort en 840) envoya une armée de Saxons et d'Abodrites (slaves du Nord-Est de l'Allemagne) pour occuper le Jutland et défaire les rois danois. Les troupes atteignirent le Petit Belt, mais elles y furent probablement arrêtées par une forteresse qu'ils dévastèrent et incendièrent.

  • Danemark - Une IA lancée à la recherche de nouvelles forteresses vikings

    Depuis la découverte de Borgring près de Køge en 2014, les archéologues danois se demandent si le roi viking Harald à la Dent bleue n'aurait pas construit plus de forteresses circulaires que les cinq actuellement connues. Aujourd'hui, deux nouveaux sites potentiels ont pu être localisés grâce à une prouesse d'intelligence artificielle.

    Le travail a été considérable pour déterminer par où commencer les recherches. Dans une nouvelle étude publiée le 12 Août 2019 dans la revue scientifique Remote Sensing, trois chercheurs danois ont présenté une nouvelle méthode en capacité d'indiquer où, dans le paysage, il y a la plus grande probabilité de trouver une forteresse circulaire. Et deux sérieuses candidates se trouvant dans le Jutland du Sud et sur l'île de Lolland ont d'ores et déjà été ciblées.

  • République Tchèque - Viking ou slave, un squelette du Xème siècle dans la tourmente des propagandes nazie et soviétique

    Un mystérieux squelette est l'objet de débats archéologiques et de manipulations idéologiques depuis sa découverte à Prague, en 1928. Utilisé comme moyen de propagande par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, puis par les Soviétiques durant la Guerre froide, il pourrait s'agir d'après une nouvelle étude d'un Slave d'une région voisine maîtrisant le vieux norrois ou bien d'un authentique Viking.

    Près d’un siècle après avoir été mis au jour, ce squelette humain relativement bien conservé datant du Xème siècle, est toujours un mystère pour les archéologues. Cependant, dans une étude publiée jeudi 22 août 2019 dans la revue scientifique Antiquity, Nicholas J. Saunders de l'Université de Bristol (Angleterre), Jan Frolík de l'Université de Prague (République Tchèque) et Volker Heyd de l'Université d'Helsinki (Finlande), se sont attelés à demêler l’histoire complexe de sa découverte par Ivan Borkovský, comme des récupérations politiques dont il fit l'objet. 

  • Norvège - À la recherche du roi viking Harald Hardrada sous l'asphalte du quartier d'Elgeseter

    Les archéologues ont découvert les vestiges de ce qui pourrait être une chambre funéraire, juste en dessous de l'asphalte de la rue Klostergata, à Trondheim. Ils vont à présent essayer de déterminer s'il s'agit du dernier lieu de repos d'Harald Hardrada.

    Cet été, des archéologues de l'Institut norvégien de Recherche sur le Patrimoine culturel (NIKU) ont mené des fouilles archéologiques préventives à Klostergata, où des câbles doivent être enterrés dans le cadre de la réhabilitation d'infrastructures techniques.

  • Islande - De nouveaux vestiges de l'Âge Viking découverts à Hofstadir

    Des vestiges de trois bâtiments ont été découverts à Hofstaðir, dans le nord de l'Islande. Le site, fondé lors de la colonisation viking, est resté intact depuis son abandon au début du XIème siècle, et les archéologues ne font que commencer sa cartographie.

    Hofstaðir, qui se trouve au bord de la rivière Laxá, près du lac Mývatn, est le site archéologique le plus étudié d'Islande. Selon Orri Vésteinsson, professeur d'Archéologie à l'Université d'Islande, ce n'est pas pour rien. Il explique que le matériel de recherche dans la région est infini, bien que la connaissance du site par les experts soit encore "assez incomplète". Les chercheurs ne font que commencer à cartographier de manière détaillée la région pour la première fois.

  • Les Orcades - Une halle viking découverte sur l'île de Rousay

    Lors de fouilles menées sur l'île de Rousay, les archéologues ont découvert à Skaill les vestiges d'une halle viking qui aurait pu être visitée par le jarl Sigurd, entre la fin du Xème et le début du XIème siècle. Le nom du site "Skaill" ainsi que les fouilles menées suggèrent que certains habitants, et notamment l'élite, se rendaient dans ce lieu pour boire.​

    La découverte a été faite dans le cadre du projet intitulé Landscapes of Change - Archaeologies of the Rousay Clearances and Westness Estate, dont l'objectif est d'explorer la ferme de Skaill, située dans l’ouest de l'île, en fonction de l'Âge Viking jusqu'à son abandon au XIXème siècle.

  • Danemark - Une tombe de femme armée d'origine slave répertoriée parmi "les Amazones du Nord" à l'Âge Viking

    Le docteur Leszek Gardeła a identifié la possible tombe d'une femme guerrière slave dans le cadre de sa recherche intitulée "Les Amazones du Nord". Les archéologues l'ont découverte il y a de nombreuses années dans le cimetière viking de l'île danoise de Langeland. Mais jusqu'à présent, personne n'avaient remarqué une hache typiquement slave.

    Les guerrières vikings ont été popularisées ces dernières années dans la culture populaire par la fameuse série télévisée Vikings. Le Dr. Leszek Gardeła du Département de Langues et Littératures scandinaves de l'Université de Bonn a décidé d'examiner de plus près ce sujet de recherche.

  • Russie - Des centaines d'artefacts de l’Âge Viking découverts dans la région de Pskov

    Des pièces de monnaie de pays lointains, des perles, des bijoux et d’autres objets artisanaux bien conservés, ont été découverts par centaines dans une région du nord-ouest de la Russie qui a visiblement servi de plaque tournante du commerce viking au Xème siècle.

    Sous la responsabilité de l'archéologue Alexander Mikhailov, des volontaires et étudiants de différentes régions de Russie, de Biélorussie et d'Estonie, sont venus travailler cet été (du 2 au 25 Juillet 2019) sur le site découvert en 2016 près du village de Gorozhane, non loin des rives de la rivière Lovat, dans la province de Pskov. Ils ont mis au jour plus de 350 objets datant de l'époque où les Vikings parcouraient la région.

     

  • Groenland - L'histoire des Vikings est en train de fondre

    Le changement climatique est déjà en train de dégrader des sites archéologiques dans l'Arctique et les colonies scandinaves de l'Âge Viking sont en première ligne.

    Les fjords du Groenland sont bordés de colonies scandinaves de l'époque viking qui ont prospéré pendant moins de 500 ans avant d'être mystérieusement abandonnées. Et maintenant, cette culture perdue connaît une seconde disparition, déclenchée par le changement climatique.

    Selon une nouvelle étude publiée le 11 Juillet 2019 dans la revue Scientific Reports, les établissements vikings sont ceux de tous les sites archéologiques du Groenland qui risquent le plus de disparaître à mesure que l'Arctique se réchauffe. L'étude estime que près de 70% de la matière organique dans ces sites pourrait se décomposer d'ici 2100.

  • Ukraine - De nouvelles découvertes archéologiques à Vipovziv, une colonie Rus de l'Âge Viking

    L'un des plus importants chantiers archéologiques de l'Âge Viking se tient depuis plus de 10 ans sur un site en Ukraine. Des étudiants de l'Université de Nottingham sont venus prêter main forte pour la deuxième année consécutive et les découvertes se multiplient.

    La nouvelle saison de fouilles archéologiques dans l'oblast de Tchernihiv, menées sous la direction de Cat Jarman, a été programmée du 9 au 23 Juillet 2019. Le site concerné se trouve à environ 80 km au nord de Kiev, à Vypovziv, en Ukraine. Il correspond à une importante région de colonisation Rus, ces Vikings suédois ou Varègues qui, en passant par la Volga, le Dniepr ou le Dniestr, se sont progressivement emparés du contrôle des routes fluviales entre la Baltique et la mer Noire.

  • Canada - De nouvelles découvertes sur la colonie viking de L'Anse aux Meadows

    La découverte de pollen de cannabis près d'une colonie viking à Terre-Neuve soulève la question de savoir l'usage que les Vikings ont pu avoir du chanvre alors qu'ils exploraient l'Amérique du Nord. Les chercheurs ont également trouvé des indices selon lesquels les Vikings auraient occupé ce site durant plus d'un siècle, soit bien plus longtemps que ce que l'on croyait.

    Situé dans le nord de Terre-Neuve et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, L'Anse aux Meadows a été fondé par les Vikings vers l'an 1000. Jusqu'à présent, les archéologues pensaient que le lieu n'avait été occupé que pendant une brève période. Une nouvelle étude, publiée le 15 juillet 2019 dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences, suggère que des Vikings auraient peut-être vécu là-bas au XIIème, voire au XIIIème siècle.

     

  • Suède - Deux bateaux tombes de l'Âge Viking découverts à Gamla Uppsala

    Une équipe d'archéologues a effectué des fouilles à Gamla Uppsala, près de l'ancien presbytère, au cours des trois dernières semaines du mois de Juin. Ils ont découverts deux bateaux tombes datant de l'Âge Viking. Dans l'une des sépultures, un homme a été enterré avec son cheval et son chien.

    C'est dans le cadre d'un aggrandissement du presbytère envisagé par l'Eglise suédoise que les fouilles archéologiques ont commencé l'automne dernier à Gamla Uppsala (Vieil Upsal, en français). Les archéologues ont déjà pu mettre au jour, entre autres choses, un puits et une cave datant de la fin du Moyen Âge. Plus récemment, les coups de pelles ont fait resurgir deux bateaux-tombes. "Il s'agit de fouilles uniques. Les dernières fouilles de bateaux-tombes ont été menées ici il y a 50 ans", a déclaré l'archéologue reponsable du chantier, Anton Seiler.

  • Danemark - Les boucliers vikings ont enfin livré leurs secrets de fabrication

    Lorsque les guerriers vikings ont entrepris d'attaquer leurs voisins européens, le bouclier était leur principale arme de défense et un fidèle compagnon. Un archéologue danois vient de démontrer que pour renforcer les boucliers, les Vikings les ont entièrement recouverts de cuir. Sans cela, les boucliers de bois se seraient brisés sous les assauts des lances, des haches ou des épées.

    Les boucliers vikings n'avaient qu'une épaisseur comprise entre 0,6 et 1 centimètre et étaient plus minces sur les bords. Ils étaient donc renforcés de cuir​. Ces renforts en cuir sont longtemps demeurés un composant méconnu des boucliers. En effet, ce n'est que très rarement que les scientifiques sont parvenus à identifier, d'après leur apparence, ces protections en cuir mises au jour lors de fouilles archéologiques. Et jusqu'à présent, il s'était avéré impossible de déterminer si les Vikings avaient tanné le cuir ou bien utilisé des peaux non traitées, du cuir brut.

  • Danemark - Une sépulture exceptionnelle d'un Viking et de son chien découverte à Odense

    Le musée de la ville d’Odense mène des fouilles de grande ampleur sur un site correspondant à une vaste zone de peuplement de l’Âge du Bronze. C'est là qu'une sépulture datant de l’Âge Viking vient d'être découverte, avec un squelette humain et un autre de chien exceptionnellement bien conservés.

    Un archéologue du musée de la ville d'Odense (Odense Bys Museer), Mikael Bjerregaard, est en train de mettre au jour une tombe de l'Âge Viking où il est encore possible de voir les restes d'un squelette dans le sol.

  • Norvège - Quand les ustensiles de cuisine des hommes de l'Âge Viking renversent les stéréotypes de genre

    Les scientifiques s'imaginent souvent que les rôles des hommes et des femmes à l'époque viking étaient clairement différenciés. Et s'ils faisaient fausse route? Une archéologue norvégienne pense que le passé est souvent mal interprété et vient questionner les représentations culturelles modernes sur les rôles de genre.

    D'après Marianne Moen, les rôles de genre à l'époque viking n'étaient pas aussi différenciés qu'on pourrait le penser. "Je pense que nous devons cesser de faire une distinction entre les rôles des hommes et des femmes pendant la période viking", a-t-elle déclaré. Ses recherches montrent que les hommes et les femmes des classes supérieures étaient généralement enterrés avec le même type d'objets, y compris des ustensiles de cuisine. 

     

  • Grande-Bretagne - Un trésor viking retrouvé par la police interroge le rôle d'Alfred le Grand dans l'unification de l'Angleterre

    La police de Durham, qui enquête sur le commerce illégal d'objets historiques, a saisi un trésor viking de pièces de monnaie d'une valeur d'au moins 500 000 £ qui pourrait réécrire le rôle d'Alfred le Grand dans l'histoire de l'Angleterre.

    Le butin composé de pièces de monnaie et d'un lingot d'argent datant du règne d'Alfred le Grand, au IXème siècle, a été retrouvé par la police dans différentes habitations des comtés de Durham et du Lancashire au début du mois du mai.

  • Norvège - Un lieu d'assemblée viking découvert à Bindal

    Vendredi 10 Mai, l'archéologue Trine Johnson était assise dans son bureau en train d'étudier des relevés topographiques des environs de Bindal, lorsqu'elle a trouvé quelque chose qui la fit bondir de joie. L'archéologue a découvert un rarissime tunanlegg, un très ancien lieu en forme d'anneau qui accueillait probablement le thing local.

    Les images ont été prises par un scanneur laser aéroporté, appelé LIDAR, qui fonctionne avec un système de multi-échos. Ce balayage très rapide de la surface terrestre permet de relever les différences de niveau et donc de faire apparaître le moindre relief. Si les images sont généralement utilisées pour créer de meilleures cartes, pour les archéologues, elles ont une tout autre valeur. En effet, le LIDAR peut aider à déceler des vestiges du passé.

  • Danemark - Un trésor viking de monnaie en argent découvert sur l'île de Bornholm

    Dans un champ de l'île de Bornholm, les archéologues amateurs Torben et Jeanette Ambrosen ont découvert avec leurs détecteurs de métaux un énorme trésor composé de pièces de monnaie, principalement arabes

    Quand ils ont commencé à trouver de vieilles pièces en argent de l’époque viking dans une petite zone agricole du village d'Østermarie, le couple a immédiatement contacté le musée de Bornholm.

  • Norvège - Une nouvelle découverte d'un navire viking dans le cimetière de Borre

    Ce lundi 25 Mars 2019 est une journée historique d'après Ola Elvestuen, la ministre du Climat et de l'Environnement, qui a annoncé la nouvelle lors d'une conférence de presse​. Un nouveau navire viking a été trouvé à Horten, dans le Vestfold.

    Dans une plaine parmi les grands tumuli du site funéraire de Borre, situé dans le Parc National de Borre à Horten (Vestfold), un bateau-tombe datant probablement de l’Âge Viking, a été retrouvé. La découverte a eu lieu grâce au géoradar (comme pour le bateau de Jellestad, dans le comté d’Østfold en Octobre 2018), dont les images montrent nettement les contours d'un bateau.

  • Danemark - Une maison longue de l'Âge Viking découverte grâce à l'imagerie satellite

    L'imagerie satellite est devenue de nos jours un outil très utile pour les archéologues lorsqu'il s'agit de localiser des sites historiques. Grâce à elle, de nouveaux vestiges datant de l’Âge Viking viennent d'être découverts sur l'île de Seeland. 

    Depuis quelque temps déjà, les archéologues ont recours aux photographies aériennes pour repérer les traces d'établissements et d'anciennes installations agricoles. Désormais, la technologie satellitaire est en mesure d’apporter une dimension supplémentaire.

  • Norvège - Une bague en or de l'Âge Viking découverte par un détectoriste

    Dimanche 24 février, Bjarne Uleberg​ a fait une précieuse découverte grâce à son détecteur de métaux. L'anneau d'or qu'il a déterré date probablement de l'Âge Viking.

    "J'avais bien pensé que ça pouvait être vieux, mais je n'aurais jamais imaginé que ça puisse être de l'Âge Viking", a confié Bjarne Uleberg, le détectoriste qui a trouvé la bague dans un champ aux alentours de Mandal. Ce n'est qu'en publiant une photo de sa découverte sur un groupe Facebook de gens partageant la même passion que lui, qu'il a découvert à quel point le bijou en or est précieux.

     

  • Danemark - Le Serpent de de Gørding, un bijou viking en or découvert par un couple de détectoristes

    Jean Stokholm et sa compagne Doris Mathiesen, chacun leur détecteur de métaux à la main, arpentaient la campagne un peu boueuse du Jutland en ce mois de février, lorsqu'ils ont découvert un bijou unique datant de l'Âge Viking.

    Le couple s'était déjà rendu d'innombrables fois aux alentours de Gørding, près d'Esbjerg, mais ce dimanche-là fut quelque peu différent. Le détecteur de métaux de Jean Stokholm s'est mis à sonner. Ils ont donc commencé à creuser et ont découvert à 10 centimètres de profondeur dans le sol un pendentif en or le plus pur qui soit, de l'époque viking. Le bijou a la forme d'un serpent.

    "J'en tremble quand je suis sur le point de trouver quelque chose de bien. Je n'arrivais plus à penser. Je me suis juste dit: Wow!", a confié Jean Stokholm, l'archéologue amateur.

  • Islande - L'art des Samis précurseur de la colonisation viking

    De récentes découvertes lors de fouilles archéologiques dans l'est de l'Islande pourraient radicalement modifier la façon dont l'histoire de la colonisation du pays est racontée. Les artefacts en pierre témoignent d'un savoir-faire technologique complexe, traditionnellement associé aux cultures samies plutôt qu'au travail de la pierre des Vikings.

    Les découvertes sur le site de Stöð viennent bousculer des connaissances tenues jusqu'à présent pour acquises, non seulement quant à la date du premier établissement islandais, mais également en ce qui concerne l'identité des premiers navigateurs à avoir peupler l'île. Les archéologues pensent que des personnes d’origine samie figuraient parmi les premiers colons à s’installer en Islande, ce qui soulève question de la nature des relations entre les communautés viking et sami.

  • Danemark - Les forteresses circulaires ou la propagande du roi chrétien Harald à la Dent bleue

    Harald Iᵉʳ de Danemark était avide de pouvoir. "Il voulait montrer qu'il était partout présent dans le pays." Voilà ce qui ressort clairement des vestiges archéologiques que sont les forteresses circulaires, selon une nouvelle théorie.

    Durant son règne d'environ 30 ans, le roi viking surnommé Harald à la Dent bleue a enchaîné les projets de construction, notamment une palissade géante à Jelling, un pont de 760 mètres de long - le plus long de Scandinavie à l'époque - et une extension considérable au Danevirke, le rempart défensif situé à la frontière du sud.

  • Norvège - Un site majeur de production de pierres à aiguiser au cœur des premiers échanges commerciaux à l'Âge Viking

    D'après une nouvelle étude, Mostadmark, dans la municipalité de Malvik, fut au cours de l'Âge Viking le premier grand site de production de pierres à aiguiser. Un outil indispensable que les Vikings ont exporté partout où ils sont allés.

    "La pierre était d'excellente qualité", a déclaré Tom Heldal, le chercheur qui a mené l'étude géologique. Il rappelle que les carrières de pierre sont connues depuis longtemps, et que des passionnés de Mostadmark ont beaucoup écrit à ce sujet. "Mais ce que l’on ignorait, c’est que les carrières de pierre étaient si anciennes. Et qu'il y a eu ici un grand site de production à l'époque viking", a-t-il ajouté.

  • Islande - Les Vikings de haut rang étaient inhumés avec des étalons

    Les archéologues islandais étudient depuis des décennies les vestiges de plus de 350 tombes de l’Âge Viking. Dans environ 150 d'entre elles, des dents ou des os de chevaux ont été trouvés. Des généticiens et des archéologues ont examiné l'ADN ancien de 19 chevaux issus de telles tombes. Il s'est avéré que tous les chevaux - sauf un - étaient des mâles.

    L’Islande était une île inhabitée très boisée jusqu’à ce que les Vikings s’y installent dans les années 870. Selon les récits du Landnámabók, les premiers Vikings furent des nobles avec leurs familles qui se rendirent en Islande pour fuir le règne du roi Harald à la Belle Chevelure. Vers 930, la population de l’Islande était déjà passée à 9 000 habitants, et c’est pourquoi il n’est guère étonnant que 355 tombes datant de l’époque viking aient déjà été découvertes.

    "Il devrait y avoir des milliers de tombes semblables", a déclaré Albína Hulda Pálsdottir, doctorante au CEES, le département des Biosciences de l'Université d'Oslo. En tant que zooarchéologue, elle est experte dans l'étude des restes d'animaux issus de fouilles archéologiques.

  • Danemark - La première tombe de l'Âge Viking découverte à Aarhus est celle d'un guerrier

    La ville d'Aarhus, dans le Jutland, a été fondée par les Vikings. Ils y ont vécu et y sont morts mais aucune réelle tombe n’avait jamais été retrouvée jusqu'à présent. Dans le cadre d'un chantier de rénovation, les archéologues du musée Moesgaard ont mis au jour le squelette d'un guerrier de l'Âge Viking.

    Mardi 18 Décembre, des archéologues du musée Moesgaard ont découvert une tombe dans le centre d'Aarhus, sur le chantier de rénovation de l'ancienne bibliothèque principale de Mølleparken ( litt. le parc des Moulins). Mogens Høeghsberg, responsable des fouilles, rappelle que les archéologues sont à la recherche du site où les Vikings enterraient leurs morts depuis près d'un siècle.

  • Ecosse - Des vestiges d'une colonie viking découverts sur une île des Hébrides

    C'est la première fois que des vestiges d'une colonie viking côtière sont découverts sur l'île de Tiree. Le site, dorénavant considéré comme le plus important du genre, se trouve sur une colline surplombant la mer, mais le lieu précis reste tenu secret.

    Un fragment de fibule en os - qui pouvait servir à attacher une cape - figurait parmi les objets découverts sur le site, avec un poids de métier à tisser et un rivet de bateau datant de l’Âge Viking. Un morceau de défense de sanglier jetée là et des restes d'aulne brûlé, de bouleau, de noisetier et de bruyère ont également été mis au jour.

  • Danemark - Une croissance surprenante de la taille des chats à partir de l'Âge Viking

    De nombreux animaux rapetissent lorsqu'ils sont domestiqués (un chien de taille moyenne est généralement 25% plus petit que son cousin sauvage, le loup gris, par exemple), mais une chose curieuse semble être arrivée aux chats pendant l'époque viking: ils sont devenus plus grands. Des recherches complémentaires vont être nécessaires pour confirmer cette nouvelle découverte, mais il y a de fortes chances que cela soit lié à une meilleure alimentation.

    "Autant que je sache, un tel changement n'a jamais été documenté ailleurs", relève l'archéozoologue Wim Van Neer de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique à Bruxelles, qui n'a pas participé à l'étude.

  • Norvège - Des rivets présagent une nouvelle découverte d'un bateau viking dans le Vestfold

    Les archéologues du Vestfold viennent de révéler cette semaine une découverte qu'ils gardaient secrète depuis un an. Plusieurs rivets de bateau viking ont été trouvés sur les terres de Jarlsberg, dans la municipalité de Tønsberg.

    "Les rivets de fer découverts ont probablement été, d'après leur taille, utilisés pour un bateau viking. Le détectoriste Pål Fadum a trouvé ces clous sur des terres arables en 2017 et les a livrés à la municipalité du comté de Vestfold, suivant en cela la réglementation", a déclaré Terje Gansum, responsable du patrimoine à la municipalité du comté de Vestfold.

  • Danemark - Ribe donne le LA de la mondialisation à l'Âge Viking

    Les fouilles menées à Ribe, au Danemark, montrent que la société et la culture des anciens Scandinaves reposaient à l'Âge Viking sur une production et un commerce sophistiqués. 

    Cela a été un moment extraordinaire, filmé au cours de l'été 2018 [cf. vidéo ci-dessous], lorsque les mécaniques et le manche d’une lyre, un instrument à cordes semblable à une harpe, ont été précautionneusement extraits du sol de Ribe, sur la côte sud-ouest du Danemark. Datée d'environ 720, cette découverte constitue la première preuve tangible non seulement de l'existence d'une pratique de la musique, mais aussi d’une culture au sein de laquelle la fabrication d’instruments et les musiciens avaient leur place.

     

  • Turquie - Une épée viking découverte dans l'antique cité méditerranéenne de Patara

    Une épée viking, datant du IXème ou du Xème siècle, a été retrouvée dans l'antique ville de Patara, dans le sud de la Turquie.

    L'épée a été découverte lors de fouilles menées à Patara, capitale de l'ancienne région de Lycie. Feyzullah Şahin, professeur d'Archéologie classique à l'Université d'Akdeniz, a déclaré que l'artefact récemment découvert est sans aucun doute une épée viking.

  • Suède - Le découvreur d'un important trésor de l'Âge Viking a attendu 84 ans pour le contempler

    Nils-Torsten Falk n'avait que 2 ans lorsqu'il déterra l'un des plus grands trésors de l'Âge Viking sur l'île de Gotland, le trésor de Kännungs. 84 ans plus tard, l'archéologue Per Widerström l'a invité à Stockholm, où il a pu enfin contempler sa découverte.

    À l'automne 1934, l'archéologue Erik B. Lundberg dirigeait les fouilles d'une tombe de l'Âge du Fer tardif, dans les environs d'Hellvi. Nils-Torsten Falk, alors âgé de 2 ans, vivait déjà dans la ferme familiale de Kännungs, située à quelques centaines de mètres de là. 

  • Suède - Comment la production de goudron à une échelle industrielle a rendu possible l'Âge Viking

    Selon de nouvelles recherches, les Vikings avaient acquis la capacité de produire du goudron à une échelle industrielle dès le VIIIème siècle. Cette matière noire protectrice était appliquée sur les bordages à clins et les voiles des navires que les Vikings utilisaient pour le commerce et leurs expéditions. Cette nouvelle étude suggère que, sans la possibilité de produire de grandes quantités de goudron, l’Âge Viking n’aurait peut-être jamais eu lieu.

    Le goudron semble être une invention relativement moderne, mais existe depuis longtemps. Au XVIème siècle, les Européens avaient mis au point une technique consistant à empiler du bois, placé dans des fosses en forme d’entonnoirs, pour le faire brûler lentement sans air sous une couche faite d'un mélange de terre argileuse et de charbon de bois. La poix s'écoulant du bois en combustion tombait dans un tuyau à la sortie duquel le précieux matériau était recueilli.

  • Islande - La Dame de la Montagne, un mystère de l'Âge Viking difficile à percer

    Selon une nouvelle étude, la mystérieuse femme viking dont les restes ont été découverts au-dessus de la ville de Seyðisfjörður il y a 14 ans, n'a probablement pas été enterrée là-bas. Elle aurait plutôt été victime des éléments.

    Rannveig Þórhallsdóttir a récemment terminé une thèse de maîtrise en Archéologie où elle a analysé toutes les recherches menées sur la "Dame de la Montagne" - ses os, ainsi que ses fibules et ses perles. Cette dernière a été découverte dans une grotte de la chaîne de montagnes de Vestdalsheiði, à 700 mètres d'altitude, près de Seyðisfjörður en 2004.

  • Danemark - Un trésor de pièces en argent rares du début de l'Âge Viking découvert au sud de Ribe

    Jeudi 25 Octobre, deux autres pièces en argent d'une monnaie rare ont été découvertes. Le trésor des Vikings, appelé trésor de Damhus, mis au jour dans une zone humide de Ribe, totalise à présent 254 pièces.

    La pelleteuse puis les pelles s'activent, tandis que les archéologues s'avancent tête baissée et examinent attentivement la terre plus sombre qui vient d'être creusée, celle du Jutland d'autrefois. "Il y en a une juste là. Diable que c'est beau!" s'exclame l'archéologue amateur Tommy Lübecker au moment où il aperçoit une pièce d'argent affleurant la surface d'un terrain du petit village de Damhus. Toutefois, ce n'est pas la première pièce de monnaie qu'il découvre dans ce lieu jusqu'alors tenu secret, au sud de Ribe.

  • Canada - Les sculptures découvertes en Arctique représentent-elles des Vikings?

    Les sculptures découvertes dans l'archipel arctique canadien pourraient être les premiers portraits de Vikings créés aux Amériques. Mais les archéologues se demandent encore si ces oeuvres représentent vraiment les intrépides marins.

    Dans un article publié dans le numéro d'août du Journal of Archaeological Science, les scientifiques ont établi qu'un simple liquide inflammable appelé "acétone" pourrait aider à résoudre ce mystère en permettant d'éliminer l'huile et la graisse de mammifère marin de ces artefacts et d'autres trouvés à proximité. Cette contamination, en effet, les avait empêché jusqu'à présent d'obtenir une datation fiable par le radiocarbone.

  • Suède - Un fragment d'une pierre runique rare a été découvert

    Une pierre runique vieille de 1000 ans, qui pourrait bien être la pièce manquante d'un puzzle archéologique, a été découverte en Suède.

    La pierre, mesurant environ 30 centimètres sur 35, a été découverte lors des travaux de rénovation d'un mur de pierre à l'extérieur de l'église de Lena, au nord d'Uppsala.

  • Norvège - Un bateau viking découvert grâce au géoradar à Gjellestad

    Un bateau-tombe de l'Âge Viking, présument les chercheurs, plusieurs tertres funéraires et des maisons de l'Âge du Fer ont été détectés grâce au géoradar à côté de l'un des plus grands tumulus du pays, Jellhaugen, dans la municipalité de Halden.

    La découverte d'un bateau viking serait digne de celles d'Oseberg et de Tune, d'après Morten Hanisch, le conservateur du comté d’Østfold: "C'est une découverte merveilleuse et très rare. La découverte d'Oseberg a été faite en 1904. Ce fut un raz-de-marée mondial. Pour un archéologue, c'est l'apogée d'une carrière. Nous sommes actuellement très heureux et satisfaits."