IDAVOLL

Sites vikings au Royaume-Uni

Sommaire

Sites vikings

  • Archipel des Orcades
  • Archipel des Shetland
  • Edimbourg
  • Hastings
  • Île de Man
  • Île de Skye
  • Lindisfarne
  • Londres
  • Salisbury
  • York

Cartes du monde viking

  • Carte touristique des sites en lien avec l'Âge Viking
  • Cartes des actualités du monde viking

 

Archipel des Orcades

Brough of Birsay

Brough of Birsay est une petite île inhabitée de l'archipel des Orcades en Écosse, située à 240 mètres au nord-ouest de Mainland à partir de laquelle elle est accessible à marée basse par une chaussée en partie naturelle. Il reste de nombreux vestiges encore visibles de l'occupation viking de l'île, tels que des fondations de maisons longues sur un ancien site picte. Le site, et en particulier les objets qui s'y trouvent, ont été au centre des débats sur la nature des relations qu'entretenaient les Pictes et les hommes du Nord dans tout le nord de l'Écosse.

Un petit centre d'accueil touristique sur l'île présente l'histoire locale et les objets de l'Âge Viking découverts sur place.

Site officiel: www.historicenvironment.scot

Kirkwall

Kirkwall est la ville principale et la capitale, depuis l'époque des Vikings, de l'archipel des Orcades. Le nom "Kirkwall" vient du norvégien Kirkjuvagr ("baie de l'église").

  • La cathédrale St Magnus, connue sous le nom de "Lumière du Nord", et dont la construction a débuté en 1137 pour les évêques quand les îles étaient gouvernées par les comtes norvégiens d’Orkney, abrite les dépouilles mortelles de saints. C’est la seule cathédrale écossaise entièrement médiévale, et l’un des édifices les mieux préservés de l’époque en Grande-Bretagne.
  • Le Musée des Orcades (Orkney Museum) raconte l'histoire des Orcades, de l'Âge de Pierre, aux Pictes et aux Vikings, jusqu'à nos jours

 

Site officiel: www.orkney.com

Archipel des Shetland

Unst

Unst, l'île la plus au nord de la Grande-Bretagne, est considéré comme le premier pied-à-terre viking en Atlantique Nord. Il s'y trouve les vestiges d'au moins 60 maisons longues, soit la plus haute densité de sites vikings ruraux au monde, plus importante même qu'en Scandinavie. Trois maisons longues ont été fouillées HamarUnderhoull et Belmont. Ces sites peuvent être visités pendant toute l'année (audio-guide en plusieurs langues).

  • La maison longue de Hamar est connue localement sous le nom de maison de Jacob Johorasen, sans explication claire  à ce sujet. Avant les fouilles archéologiques, elle était considérée comme la maison longue la mieux conservée d'Ecosse. Cependant, les archéologues ont découvert qu'il y avait là, en-dessous et avant même l'édification de la maison longue, une grande salle en partie enterrée telles les toutes premières habitations semi enterrées construites par les Vikings quand ils se sont installés en Islande; les plus proches exemples de ce type d'habitation se trouvent en Norvège et datent du IXe siècle. Peu d'artefacts ont été retrouvés sur le site.

 

  • La maison longue de Belmont, située assez haut sur la colline, sur des terres qui selon les normes d'aujourd'hui est de piètre qualité agricole, a été une ferme florissante pendant une longue période et a subi de nombreux changements. Edifiée en forme de bateau avec une paroi incurvée et une paroi droite (typique des maisons longues en Ecosse), elle a été construite sur un roc où des cupules ont été sculptées au cours de l'âge du Bronze. L'intérieur de la maison, avec des traces de bancs, des trous de poteaux, des ravines et des zones pavées a été bien préservé. Il y avait aussi une dépendance ou un atelier extérieur. Plus de 1000 objets, dont un grand nombre en stéatite, ont été trouvés lors de la fouille à Belmont ainsi que des scories et mâchefer microscopiques indiquant le travail des métaux.

 

  • La maison longue haute de Underhoull est bien conservée et a été modifiée avec des dépendances ajoutées au cours d'une longue période d'occupation des lieux. Il y avait un double mur de pierre côté Sud de la maison, c'est-à-dire face à la mer, qui aurait été construit pour être dissuasif. Le mur fait de gazon à l'arrière, côté Nord, devait fournir une bonne isolation. Les vestiges indiquent qu'il y avait un plancher flottant en bois installé au-dessus d'une dépression peu profonde pour garder le sol sec, car la zone était probablement extrêmement humide à l'époque. Il y avait un feu central dont les cendres tombaient à travers les interstices entre les planches. Il est possible que les animaux aient été maintenus à l'étage inférieure de l'habitation. Des artetacts (fragments de poterie, fusaïoles, poids de métier à tisser, pierres à aiguiser) trouvés à la surface de la structure suggèrent qu'ils sont peut-être tombés d'un étage ou d'une mezzanine lorsque le toit s'est effondré.

 

  • La maison longue basse de Underhoull, dans le champ en-dessous, est une deuxième longère, située près de la mer, qui a été fouillé dans les années 1950 par Alan Small.

 

  • Le Centre du patrimoine de Unst et le musée Unst Boat Haven, à Haroldswick, proposent d'explorer le patrimoine viking de Unst grâce à des expositions, à la réplique du navire de Gokstad, le Skidbladnir, et à la reconstitution d'une maison longue viking. 

 

Mainland

  • Jarlshof est un site archéologique à la pointe sud de l'île de Mainland (Megenland en vieux norrois) qui donne à voir 7 vestiges de maisons longues de l'Âge Viking, avec plusieurs dépendances, dont une petite structure carrée avec un grand foyer qui peut avoir été un sauna remplacé par 2 dépendances. Cent cinquante poids de métiers à tisser ont été trouvés ainsi que des outils en fer tels que des cisailles, des ciseaux, des faucilles, un hameçon et un couteau.

 

  • Le Shetland Museum & Archives et ses collections archéologiques

 

  • La fête du Feu, le Up Helly Aa festival, se déroule au mois de janvier à Lerwick. Environ 70 guerriers appelés les "Guizers" ("Ceux qui se déguisent") défilent à travers les rues de la ville portuaire. En soirée, une nouvelle marche, flambeau à la main, conduite par le "Guizer Jarl", le chef viking, s'achève par l'incendie de la réplique d'un navire viking spécialement construit pour l'occasion.

 

Sites officiels: 

www.vikingshetland.comwww.unstheritage.comwww.uphellyaa.orgwww.shetlandmuseumandarchives.orgwww.undiscoveredscotland.co.uk

 

Edimbourg

  • Le Musée national d'Ecosse (National Museum of Scotland) recueille les artefacts vikings découverts en Ecosse et propose au niveau 1 la galerie The Beginnings couvrant les périodes d' environ 8000 av J.C. à 1100.

Le Musée expose également 11 des 93 pièces en ivoire de morse qui composent un jeu d'échecs daté du XIIème siècle dévouvert sur l'île de Lewis, une des îles Hébrides en Écosse. Les autres pièces sont exposées au British Museum de Londres.

Site officiel: www.nms.ac.uk

Hastings

  • Le Centre d'accueil propose un film d'introduction sur l'histoire de la bataille d'Hastings et de nouvelles expositions interactives pour découvrir l' histoire de l'Angleterre à cette époque ainsi que l'apport linguistique des Normands.

 

  • Le champ de bataille est le lieu aujourd'hui paisible où, en 1066, l'histoire de l'Angleterre a basculé avec la victoire de Guillaume, duc de Normandie. La date de la bataille d'Hastings marque également la fin de l'Âge Viking. (visite avec un audio-guide)

 

  • Les vestige de l'abbaye de la Bataille (Battle abbey), ou abbaye Saint-Martin. Elle fut fondée par Guillaume le Conquérant là où la bataille d'Hastings a eu lieu, en pénitence des massacres perpétrés dans sa conquête de l'Angleterre. Elle sera consacrée en 1094, à la fin des travaux, par le fils du Conquérant, Guillaume II. 

Il ne reste aujourd'hui de l'église abbatiale elle-même que son tracé sur le terrain. Le maître-autel est situé à l'endroit même où le roi Harold est tombé le 14 octobre 1066. Cet endroit est aujourd'hui signalé par une plaque sur le sol. 

  • La recontitution de la bataille d'Hastings a lieu en octobre.

 

Site officiel: www.visit1066country.com

 

Île de Man

  • Le Château de Peel, situé sur l'île de St Patrick, fut au cours de l'âge Viking un lieu de sépulture des femmes les plus importantes en dehors de la Scandinavie, dont la célèbre Pagan Lady. Il devint ensuite le fort de Magnus III, dit "aux pieds nus", roi de Norvège qui occupa l'Ile de Man au XIème siècle.

 

  • La maison de Manannan propose un voyage interactif et des reconstitutions grandeur nature pour découvrir la vie quotidienne des Vikings dans une maison longue ou à bord d'un navire avec l'équipage du Odin’s Raven

 

  • Le Manx Museum est un musée avec une galerie Viking comprenant de nombreux artefacts et trésors en or, et des expositions interactives dont celle de l'histoire de Tynwald, le plus ancien parlement au monde ayant eu une existence ininterrompue depuis 979. Le Tynwald pourrait même remonter à la fin des années 800 si l'on considère que le nom désigne le lieu où se tenait une assemblée des pillards normands qui ne résidaient pas en permanence sur l’île.

 

  • Le château de Rushen, qui fut construit à l'origine pour le roi norvégien Magnus aux Pieds nus en 1190, puis développé par les dirigeants successifs, est l'un des châteaux médiévaux les mieux conservés au monde. est l' un des châteaux médiévaux les mieux conservés d'Europe.

 

  • L' Abbaye de Rushen fut fondée par le roi Olaf Ier en 1134. Le centre d'interprétation Abbey Gardens révèle l'un des sites patrimoniaux les plus importants de l'île à travers les âges.

 

  • Un ensemble de croix en pierre sculptées d'origine nordique, mêlant icônes chrétiennes et symboles de la mythologie païenne, est à découvrir dans les diverses églises et cimetières à travers l'île.

 

  • Le site de Balladoole est une sépulture naviforme viking datée entre 850 et 950, d'environ 11m de long (36 pieds)  qui contient les corps d'un homme et d'une femme adultes. L'homme découvert dans la tombe était visiblement un personnage important au vu des objets qui l'accompagnaient (vêtements, outils, harnachements, etc.). La femme semble, elle, avoir été sacrifiée pour être inhumée aux côtés de l'homme.

 

  • Le site de Cronk ny Merriu ( La colline des Morts) est un promontoire rocheux entouré d'un fossé et des vestiges d'un rempart datant de l' Âge du Fer, qui fut réaménagé lors de l'occupation viking de l'île en poste de guet côtier.

 

  • Le site de Braaid (ou Braaid Viking Farmsteadest un site historique avec les vestiges d'une colonie agricole celtique et viking. Il comprend un cercle de pierre définissant les contours d'une maison ronde qui remonterait à une période comprise entre le Ier et le IIIème siècle ainsi que les fondations de 2 maisons longues vikings.

 

Sites officiels: www.manxnationalheritage.imwww.visitisleofman.com

Île de Skye

Rubh’ an Dùnain est le nom d'une péninsule inhabitée sur l'île de Skye, en Ecosse.

Les archéologues ont découvert du bois de charpente du début du XIIème siècle, deux quais dont un en pierre immergé dans le Loch na h-Airde, et un système pour maintenir un niveau d'eau constant, un canal reliant le lac à la mer, bordé de pierres et long de 116m, permettant aux bateaux d'entrer dans la mer à marée haute. 

Le site était, à l'Âge Viking comme encore de nos jours, un lieu particulièrement isolé. Le port a servi à abriter et à hiverner les bateaux, mais aussi potentiellement à les réparer ou à en construire.

En 2017, le site a été classé monument historique et est à présent protégé. Une association, la MacAskills of Rubh 'an Dunain Society a lancé un site Web proposant une visite virtuelle de la péninsule.

Site officiel: www.macaskillsociety.org

Lindisfarne

  • Le monastère de Lindisfarne, fondé en 635, était l'un des centres les plus importants du christianisme primitif dans l'Angleterre anglo-saxonne. Le monastère fut pillé par les Vikings le , plongeant le monde chrétien occidental dans la consternation. Il s'agit du plus ancien raid viking connu relaté par la Chronique anglo-saxonne et cette date est utilisée par les historiens pour marquer le début de l'Âge Viking.

 

  • Le Centre de Lindisfarne propose la diffusion d'un film dans lequel Julian Richards,de l'émission télévisuelle "Meet the Ancestors", relate les événements qui menèrent au carnage d set the scene for the carnage and guide you through the events that took place 

 

Sites officiels: www.lindisfarne.org.ukwww.lindisfarne-centre.com

Londres

 

  • Le Musée de Londres et sa galerie Londres médiéval de 410 à 1558. La fameuse pierre runique de St Paul découverte en 1852, dans l'ancien cimetière de la cathédrale, y est exposée, ainsi que 82 des 93 pièces qui composent le jeu d'échecs de Lewis.

 

Sites officiels: www.britishmuseum.orgwww.museumoflondon.org.uk

Salisbury

Old Sarum est un puissant fort de l'Âge du Fer. Il a été utilisé tour à tour par les Romains, les Vikings, les Normands et bien sûr, les Anglais, chacun y laissant son empreinte. 

  • 5000 ans d'histoire sont racontés sur le site à travers des panneaux d'information illustrés.
  • Les vestiges de la première cathédrale de Salisbury, visibles depuis les anciens remparts.
  • Les vestiges du château construit vers 1070 par Guillaume le Conquérant et où, en 1086, se tint une importante cérémonie au cours de laquelle les hommes les plus puissants d'Angleterre lui prêtèrent serment de loyauté.

 

Sites: www.visitwiltshire.co.ukwww.english-heritage.org.uk

York

York fut la capitale du royaume de Northumbrie, sous l'ancien nom d'Eoferwic, puis du royaume viking Jorvik de 876 à 954, date de sa conquête définitive par le royaume d'Angleterre.

  • Le château d'York  est un complexe fortifié dans lequel, au cours des neuf derniers siècles, se succédèrent châteaux, prisons, cours de justice et autres bâtiments. Le premier château, simple motte castrale en bois de 60m de large située au confluent de l'Ouse et de la Foss, fut construit sur ordre de Guillaume le Conquérant en 1068, à la suite de la conquête normande de la ville d'York, à l'endroit même de l'actuel château. Afin de mieux contrôler York, il fonda également un deuxième château sur la rive ouest de l'Ouse, en face du premier château, l'actuel Baile Hill, qui fut au fil du temps abandonné au profit du premier. Après leur destruction par des insurgés et une flotte danoise en 1069, il furent reconstruits. Le mur d'enceinte du château d'York fut agrandi et le site renforcé en moyens à eau défensifs, incluant une douve et un lac artificiel. Il ne subsiste aujourd'hui que la motte.

 

  • Le Musée du Yorkshire (Yorkshire Museum) propose une collection permanente dédiée à l'archéologie. La plupart des objets de l'époque anglo-scandinave et des périodes médiévales sont de la région de York. Le casque Coppergate est l'une des pièces majeures.

 

  •  Le Centre Viking de Jorvik  (Jorvik Viking Centreest considéré comme l'une des attractions les plus populaires de Grande-Bretagne. Il se trouve sur le site même de l'une des découvertes les plus célèbres et étonnantes de l'archéologie moderne. Entre les années 1976-81, les travaux des archéologues de York Archaeological Fiducie ont révélé des maisons, des ateliers et des jardins de la ville de l'âge Viking de Jorvik.

 

- Une expérience "Time Warp" révolutionnaire qui permet de circuler à travers les rues de Jorvik telles qu'elles étaient il y a 1000 ans, avec stimuli sensoriels incluant odeurs, sensations de chaleur, de froid, d'humidité, voix parlant le vieux norrois, manequins reconstitués d'après les squelettes retrouvés dans un cimetière de l'Âge Viking .

- Une exposition d'environ 800 artefacts découverts sur le chantier archéologique.

- Des expositions interactives sur la vie au Xème siècle, sur la longue fouille archéologique de 5 ans à Coppergate et des échanges avec le personnel "Viking" du Centre.

  • Le festival de Jorvik a lieu la deuxième semaine de Février et s'inscrit dans la tradition d'une ancienne fête viking  appelée "Jolablot". Le festival comprend la reconstitution de combat rasemblant des bénévoles du monde entier.

 

Sites officiels: www.jorvik-viking-centre.co.ukwww.yorkshiremuseum.org.ukwww.yorkcastlemuseum.org.ukwww.english-heritage.org.uk?

 

Cartes du monde viking

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire